Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Et si Lytro avait la clé pour faire converger cinéma et réalité virtuelle

Les fournisseurs de contenus s'organisent pour alimenter le marché de la réalité virtuelle à mesure que la sortie des casques grand public se rapproche. Le milieu du cinéma y a notamment une carte à jouer, mais encore faut-il qu'il dispose des outils le lui permettant. Lytro se propose d'y répondre avec une caméra d'un nouveau genre, baptisée Immerge.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Et si Lytro avait la clé pour faire converger cinéma et réalité virtuelle
Vue d'artiste de la caméra Immerge capturant un paysage. © TTstudio

La start-up Lytro, spécialisée dans la capture d'image à l'aide de champs lumineux (une technologie différente de celle des appareils photo numériques traditionnels), a présenté le 5 novembre le résultat de son recentrage stratégique vers la réalité virtuelle. Il s'agit de la Lytro Immerge, une caméra plénoptique professionnelle qui utilise une matrice de micro-objectifs pour capturer une image à 360°.

 

Une autre façon de filmer pour une autre façon de visionner

Une technologie qui, d'après Lytro, pourrait grandement aider à l'essor du cinéma conçu pour la réalité virtuelle. En effet, à l'heure actuelle les contenus sont filmés en 2D par des dispositifs conçus spécialement, comme ceux de NextVR. Une approche limitée, qui nécessite d'assembler plusieurs captures pour reproduire l'effet désiré, et dont le champ de vision n'est que partiel.

 

L'autre avantage de la Lytro Immerge est la qualité d'image qu'elle fournit. Elle possède cinq bandes de capteurs, dont chacune capture près de quatre fois plus d'information que les caméras dédiées à la réalité virtuelle existantes. Une qualité d'image notamment nécessaire à l'intégration d'éléments fictifs (images générées par ordinateur) dans le contenu vidéo. Une technologie qui pourrait aussi, qui sait, servir à transposer l'utilisateur dans des environnements plus vrais que nature, comme le suggérait Facebook récemment au Web Summit de Dublin ?

 

Une suite d'outils pour les professionnels

Le format de cette technologie particulière étant différent de celui d'une vidéo classique, Lytro a aussi créé le software nécessaire pour lire ses contenus sur un casque de réalité virtuelle, type Oculus Rift. Lytro développe de plus des outils de stockage, d'édition et de montage vidéo pour sa technologie, dont des plugins pour les logiciels phares du secteur comme Adobe Premiere ou Final Cut Pro.

 

La Lytro Immerge sera disponible à la vente et à la location au premier trimestre 2016, en même temps que la plupart des casques de réalité virtuelle. Lytro travaille avec des start-up comme VRSE et WeVR, mais intéresse aussi de grands studios Hollywoodiens comme Disney ou Warner Bros.

 

LE MILIEU DU CINÉMA EST SUR LE COUP... ET YOUTUBE AUSSI

 

L'Institut de Sundance a annoncé le 3 novembre un projet d'internat professionnel d'une durée de six mois. Son but sera d'aider à l'émergence de jeunes talents spécialisés dans le cinéma en réalité virtuelle. Le projet s'effectue en partenariat avec Jaunt, qui commercialise l'une des solutions de captation VR que Lytro entend surclasser avec sa caméra Immerge.

 

En parallèle, YouTube a annoncé le 5 novembre qu'il gère désormais la réalité virtuelle. La plate-forme de partage vidéo supportait depuis peu les vidéos à 360°, mais elles sont maintenant directement compatible avec les casques "Cardboard" de la firme de Mountain View. Comme pour le jeu vidéo, les acteurs de la réalité virtuelle appliquée à la vidéo commencent à abattre leurs cartes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale