Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ethyca lève 13,5 millions de dollars pour automatiser la gestion des données personnelles

Levée de fonds Vu ailleurs Ethyca, spécialisé dans le data mapping, vient de lever 13,5 millions de dollars. La start-up new-yorkaise compte bien profiter de l'entrée en vigueur du RGPD californien début juillet pour étendre ses activités d'automatisation de la gestion des données personnelles. L'objectif de son outil est de gagner du temps dans la mise en conformité qui prend plusieurs semaines pour les grandes entreprises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ethyca lève 13,5 millions de dollars pour automatiser la gestion des données personnelles
Ethyca lève 13,5 millions de dollars pour automatiser la gestion des données personnelles © Glenn Carstens-Peters-Unsplash

La start-up new-yorkaise Ethyca, spécialisée dans l'automatisation de la gestion des données personnelles, a levé 13,5 millions de dollars, révèle Techcrunch le 11 juin 2020. Cette opération a été menée par le fonds IA Venture, SciFi VC, Abstract Ventures et les entrepreneurs Michael Ovitz, Neil Blumenthal, Dave Gilboa, Jeff Raider, Joey Zwillinger, Scott Belsky, l'ancien Chief Data Scientist à l'Office of Science and Technology Policy DJ Patil et Lachy Groom.

Roger Ehrenberg, managing partner au sein d'IA Venture, a rejoint le conseil d’administration de la jeune pousse. Ethyca a l’intention d’utiliser les fonds pour continuer à étendre ses activités et sa portée commerciale.


Automatiser le data mapping
Fondé en 2018, Ethyca a automatisé "la data mapping" c'est-à-dire l'identification des endroits où sont collectés les données pour cartographier leur chemin. L'outil développé par la jeune pousse permet aux entreprises d'identifier les endroits où des données sensibles peuvent être utilisées puis fournit un ensemble d'outils API pour créer des autorisations, des rapports et des analyses autour de ces données. Les développeurs et équipes de produits peuvent garantir la confidentialité des données des consommateurs tout au long de la conception des applications et des services.

Ethyca travaille avec un certain nombre de grands groupes notamment des banques et certaines grandes entreprises technologiques qui ne veulent pas que leur nom soit divulgué. À plus petite échelle, elle compte parmi ses clients l'entreprise de bagages Away, la société de décoration Parachute Home et la plateforme de marketing digital Aspire IQ.

Profiter de l'entrée en vigueur du CCPA
Ce n'est pas un hasard si Ethyca cherche à étendre ses activités en ce moment. Elle compte bien profiter de l'entrée en vigueur le 1er juillet 2020 du RGPD californien, le California Consumer Privacy Act (CCPA). Il s'agit de la première loi aussi complète sur la protection des données personnelles aux Etats-Unis. Le CCPA s’applique uniquement aux entreprises qui exercent des activités en Californie et qui satisfont à un ou plusieurs des éléments suivants : elles ont un revenu supérieur ou égal à 25 millions de dollars au 1er janvier, elles détiennent des informations sur au moins 100 000 consommateurs californiens ou génèrent plus de 50 % de leur chiffre d’affaires via la vente de données. La mise en conformité avec le CCPA peut prendre de 8 à 10 semaines, assure Cillian Kieran, le CEO et fondateur d'Ethyca. "Avec Ethyca, cela prend une heure seulement pour une entreprise moyenne. Les plus grandes entreprises peuvent prendre quelques jours", a-t-il ajouté.

Récemment, des start-up spécialisée dans l'automatisation du data mapping ont également levé des fonds. Le Newyorkais BigID a levé 50 millions de dollars en janvier 2020. Début mai 2020, la jeune pousse singapourienne Dathena Science a obtenu en mai une série A de 12 millions de dollars pour sa plateforme de protection des données alimentée par l'intelligence artificielle.


 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media