Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ETS Global rachète la start-up française Pipplet et sa solution d'évaluation des langues

Alors que l’évaluation linguistique dans le cadre des recrutements est en croissance, Pipplet, start-up parisienne créée en 2015, a séduit la filiale européenne d’ETS Global. Une opération qui va notamment lui faciliter l’accès au marché international.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

ETS Global rachète la start-up française Pipplet et sa solution d'évaluation des langues
De gauche à droite : Matthieu Herman, Adrien Wartel et Baptiste Derongs. © Pipplet

La filiale européenne d’ETS Global a officialisé mardi 15 septembre l’acquisition de la start-up parisienne Pipplet. Le montant du rachat de la société française, âgée de 5 ans, n’est pas communiqué.

Ce rapprochement permet à l’entreprise globale, basée à Princeton et créatrice des tests TOEIC et TOEFL, de compléter son portefeuille de produits à destination des professionnels et se renforcer dans l’évaluation en ligne des compétences. Elle a surtout pour objectif de proposer une offre répondant aux besoins des entreprises, des institutions académiques et des particuliers, "partout dans le monde avec une gamme d’évaluations en langues disponible en distanciel et en présentiel", expliquent les partenaires.

Une évaluation sous forme de mise en situation
Créée en 2015 par Baptiste Derongs, Matthieu Herman et Adrien Wartel, Pipplet a lancé une solution permettant à des recruteurs de valider la capacité de leurs candidats à travailler dans une langue étrangère. "Nous sommes partis du constat que les compétences exigées dans une entreprise sont très différentes de que l’on apprend à l’école", expose Matthieu Herman, CEO de la start-up.

Dans la pratique, Pipplet est une plateforme de mise en situation. Elle propose des tests en 30 minutes pour évaluer les compétences des candidats en langues étrangères via des sessions enregistrées. Celles-ci sont ensuite envoyées à des examinateurs, puis évaluées selon la grille CECRL, le cadre européen commun de référence pour les langues. Les entreprises utilisent ensuite ces tests pour le recrutement, la mobilité interne, les audits linguistiques, et la certification des compétences.

Accélérer les processus de recrutement
Pipplet propose des tests standardisés pour le secteur académique, des tests d’évaluation orale pour des secteurs spécifiques et une expérience digitalisée pour les candidats. Elle s’intègre dans les logiciels RH du marché via une distribution entièrement en ligne et propose également sa solution aux organismes de formation. La start-up basée à Paris se rémunère sous forme de crédit de tests, dont le prix dépend du volume et de la formule de test souhaités. "Certains tests sont spécifiques en fonction de l’industrie et des métiers", poursuit l’entrepreneur.

La plateforme vise à accélérer les processus de recrutement et cible autant les start-up en phase de croissance à l’international que les grands groupes de conseil. "Pipplet s’est établie comme un standard dans les processus de recrutement, notamment dans certains secteurs où le multilinguisme et l’oral sont importants, comme le service client", poursuit-il.

Des clients comme Renault, Shopify, Electronic Arts ou encore Accenture
Cette opération va aider Pipplet à poursuivre son développement indépendant avec des moyens financiers renforcés et lui donner un accès au réseau de partenaires d’ETS Global dans 80 pays à travers l’Europe, l’Asie, le Moyen Orient, l’Afrique et l’Amérique du Sud. La solution sera aussi intégrée au catalogue d’ETS Global en complément de son offre existante. 

Pipplet compte parmi ses clients Renault, Shopify, Electronic Arts (EA) ou encore Accenture. Elle précise que "plus de 30 000 candidats ont ainsi été testés dans 28 langues, de l’anglais au vietnamien". Elle emploie dix collaborateurs et travaille avec une centaine d’organisations.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media