Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Étude] L'automatisation intelligente, facteur de réduction des coûts pour les entreprises

Étude L'automatisation intelligente (RPA) gagne du terrain au sein des projets de transformation numérique des entreprises françaises, d'après une nouvelle étude. Leurs bénéfices sont multiples : amélioration des performances, réduction des coûts, amélioration des services et produits, ou réduction du risque d'erreur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Étude] L'automatisation intelligente, facteur de réduction des coûts pour les entreprises
[Étude] L'automatisation intelligente, facteur de réduction des coûts pour les entreprises © pexels - John Jackson

La mise en place de solutions d'automatisation intelligente (RPA) gagne du terrain au sein des projets de transformation numérique des entreprises, révèle une étude réalisée pour L'Usine Digitale et Blue Prism par Infopro Digital Etudes. Conduite en ligne du 29 novembre au 17 décembre 2021, elle a interrogé 208 décideurs des secteurs de l’industrie, de la banque/finance/assurance, de la grande distribution et des services.

Il en ressort que peu d’entreprises ont investi dans l’automatisation intelligente pour le moment (seulement 18%) mais que 45% d'entre elles ont l'intention de le faire prochainement. Seuls 7% des répondants disent ne pas avoir de projets en ce sens. Le déploiement de ces solutions se fait à l'aide de moyens internes pour la quasi-totalité des répondants (97%), mais des acteurs externes sont aussi régulièrement sollicités selon 68% des sondés, ce qui démontre la relative complexité de mise en œuvre de ces projets.

Une majorité de déploiement de chatbots
Sans surprise, les directions pilotant ces projets sont plutôt les DSI (43%), direction du digital (42%), direction générale (25%) ou direction de l'innovation (23%). Les domaines d'application jugés les plus pertinents sont la reconnaissance et au traitement de documents (51%) et à la gestion des risques et de la conformité (49%). A noter cependant que pour les entreprises ayant déjà déployées ces technologies, ce sont les chatbots (55%) qui sont l'utilisation la plus fréquente. Un tiers des répondants s'en sert aussi pour la réduction de la fraude.

Comme souvent, la part du budget de l'entreprise allouée à ces projets a été faible jusqu'ici, c'est-à-dire en dessous de 10% pour 79% des décideurs interrogés. 64% d'entre eux disent néanmoins qu'il est prévu de l'augmenter à l'avenir.

La réduction des coûts, bénéfice sous-estimé
En matière de retour sur investissement, il ressort de l'étude que l'amélioration de la performance est le bénéfice majeur des solutions d'automatisation intelligente (57%), suivi de la réduction des coûts (41%), de l'amélioration des services auprès des clients (38%) et de la réduction du risque d'erreur (36%). On remarque par ailleurs que les décideurs n'ayant pas encore investi dans ces solutions mais prévoyant de le faire ont tendance à sous-estimer la réduction des coûts qu'elles permettent.

Du côté des collaborateurs, la RPA est perçue comme un levier de performance et de bien-être. Elle renforce leur efficacité (82%), améliore leurs conditions de travail (68%) et créer de nouvelles façons de travailler (59%). Dans leur grande majorité (87%), les décideurs sondés par l'étude estiment que les collaborateurs de leur entreprise sont favorables à l'utilisation de ces outils. Il existe cependant une résistance au changement, frein culturel inhérent à toute organisation et qui touche aussi la mise en place de solutions d'automatisation intelligente pour la moitié des répondants.

Parmi les causes possibles, 58% des décideurs interrogés évoquent une crainte de la déshumanisation des échanges, et 39% parlent d'une peur des suppressions d'emplois ou de remplacement de l'humain par la machine (29%).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.