Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Etude] Pour les entreprises, la 5G est à la fois une opportunité... et un risque

Étude Infographie Selon une étude menée par Loudhouse Research pour Accenture, près de quatre entreprises sur cinq disent s’attendre à ce que la 5G ait un impact positif sur leur activité… mais leurs doutes quant au niveau de sécurité offert par la nouvelle norme de téléphonie mobile continuent de progresser.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour les entreprises, la 5G est à la fois une opportunité... et un risque
[Etude] Pour les entreprises, la 5G est à la fois une opportunité... et un risque © SMG

Il ne fait plus aucun doute, pour les entreprises, que la 5G va marquer le plus gros bouleversement technologique de l’histoire des réseaux. Si nombre d’entre elles se disent persuadées des bienfaits de la nouvelle norme de téléphonie mobile sur leur organisation, elles sont aussi une majorité à redouter les risques qu’elle implique en matière de sécurité. C’est le principal enseignement d’une étude* réalisée par Loudhouse Research pour Accenture et publiée ce lundi 2 mars 2020.

 

UN LEVIER DE CROISSANCE

Une écrasante majorité des sondés (79%) jugent que la 5G aura "un impact positif" sur leur organisation… et plus de la moitié (57%) vont jusqu’à qualifier celui-ci de "révolutionnaire". Un chiffre élevé, à mettre en relief avec la 4G qui ne l’a été que pour 24% des décideurs.

 

Parmi les applications que les entreprises espèrent voir implémentées dans les deux premières années de déploiement : fournir une meilleure connexion à leurs employés sur le terrain (67%) ; permettre aux employés de travailler à distance (64%) ; créer des réseaux plus simples, remplaçant fixe et WiFi (63%) ; développer des solutions pour gérer des sites et équipements à distance (61%) ou encore adopter des technologies réactives, à même de s’adapter à différentes situations en quelques secondes (61%).

 

"Avec une stratégie appropriée et une collaboration au sein de l'écosystème, la 5G devrait présenter de nombreuses opportunités nouvelles et des résultats tangibles pour les entreprises, a déclaré Yannick Sadowy, directeur exécutif Télécoms & Médias chez Accenture. Les fournisseurs de services de communication doivent agir maintenant pour se positionner au cœur de l'écosystème 5G et libérer leur potentiel de croissance."

 

Parmi les difficultés que les décideurs disent s’attendre à devoir surmonter en vue d’un retour sur investissement : placer la 5G au cœur de l’innovation (52%), disposer d’appareils compatibles (45%), gérer de nouveaux types de réseaux (43%), faire en sorte que les équipes aient plus recours à la technologie (42%) et créer des cas d’usage basés sur la 5G (35%).

 

LES DéCIDEURS REDOUTENT LES CYBERATTAQUES

Aujourd’hui, 54% des entreprises rapportent avoir "déjà adopté ou mis à l’épreuve la 5G dans certains aspects de leur activité". Quelque 34% s’apprêtent, pour leur part, à franchir le pas. Selon l’étude, "plus une société adopte précocement une technologie, plus elle sera encline à être optimiste quant à son potentiel".

 

Manque de connaissances ou compétences, coûts d’exploitation et de maintenance... Différentes barrières se dressent entre elles et l’adoption de la nouvelle norme de téléphonie mobile. "Mais une seule progresse entre 2018 et 2019 : la sécurité", soulève l’étude, précisant que plus d’un tiers des décideurs interrogés (35%) disent avoir des doutes à ce sujet contre seulement 32% en 2018. 62% reconnaissent, cela dit, redouter d’être davantage exposés et vulnérables aux cyberattaques.

 

Les entreprises disent réfléchir en amont aux moyens de relever ces défis, les trois quarts (74%) des personnes interrogées déclarant qu'elles "prévoient de redéfinir les politiques et procédures liées à la sécurité" à mesure que la 5G se développera. "Le lien entre la 5G et les risques de sécurité qui lui sont attribués est complexe, a commenté Yannick Sadowy. Selon l’étude, les dirigeants estiment que la 5G peut contribuer à pérenniser et développer leurs activités, mais que l'architecture du réseau présente des défis en matière de confidentialité et de sécurité, notamment compte tenu du nombre et de la variété de terminaux et équipements connectés, ainsi que de la multiplication des points d'accès."

 

*Etude réalisée par Loudhouse Research pour Accenture, sur la base d’entretiens (décembre 2019) avec 2 623 responsables commerciaux et technologiques issus de 12 secteurs industriels aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne, en France, en Italie, au Japon, à Singapour, aux Émirats arabes unis et en Australie. Objectif : dresser un bilan de la connaissance de la 5G par les entreprises, de la manière dont elles l'ont adoptée et de ce qu'elles perçoivent de son impact potentiel.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media