Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Etude] La blockchain, un marché à 10 milliards d'euros d'ici à 2022

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Les investissements dans la blockchain devraient attteindre 10 milliards d'euros d'ici à 2022, selon un nouveau rapport de l'IDC. Pour quoi ? Par qui ? Comment ? Décryptage de cette étude "Worldwide Semiannual Blockchain Spending Guide";

La blockchain, un marché à 10 milliards d'euros d'ici à 2022
La blockchain fera l'objet de 10 milliards d'euros d'investissements sur les quatre prochaines années. © pixabay

L’IDC, International Data Corporation, a publié le 19 juillet 2018 un rapport détaillant les investissements dans la blockchain en 2018, ainsi que des prévisions couvrant la période d’ici à 2022. Baptisée "Worldwide Semiannual Blockchain Spending Guide", cette étude recense les secteurs qui bénéficient et bénéficieront le plus d’investissements dans le développement de technologies de registre distribué (DLT), ainsi que les investisseurs les plus importants (par régions du monde).

Selon l'étude, le marché de la blockchain se développe autour de 10 technologies à travers 19 industries différentes et 16 cas d’usage dans 9 régions du monde. Au total, 1,5 milliard de dollars vont être investis dans la blockchain en 2018, d’après les prévisions de l’IDC, ce qui correspond au double de l’année 2017. Globalement, le taux de croissance des investissements est estimé à 73,2% par an pour les cinq prochaines années, pour atteindre les 10 milliards d’euros.

 

Priorité à la finance

Les secteurs bénéficiant le plus d’investissements dans les DLT seront en première place la finance, la distribution et les services, ainsi que le manufacturing. En 2018, ces trois secteurs ont respectivement représenté 552 millions de dollars (soit 470 M€), 379 millions de dollars (285M€), et 334 millions de dollars (285 M€).

 

Plus précisément, les industries qui connaîtront la plus grosse croissance en termes d’investissements dans la blockchain sont les industries de type process (78,8%), suivies de près par les services professionnels (77,7%) et le secteur de la banque (74.7%). Dans le secteur de la finance, les cas d’usage de blockchain les plus recensés sont la vérification de la conformité au règlement, les paiements et transactions internationaux (déjà 164 millions d’euros investis en 2018), le financement dans le commerce et les accords post-transactions (126 M€), ainsi que le suivi des actifs. Dans les secteurs de la distribution et des services ainsi que du manufacturing, c’est surtout la gestion de biens et d’actifs et la traçabilité des produits (137 M€) qui bénéficient d’investissements dans des DLT. 

 

Les Etats-Unis, premiers investisseurs

Toujours d'après le rapport, les plus gros investisseurs seront les Etats-Unis, qui financeront plus d’un tiers des avancées dans la blockchain, suivis de l’Europe de l’Ouest, la Chine et l’APeJC (Asie Pacifique, exceptés le Japon et la Chine). Le Japon et le Canada figurent également parmi les investisseurs importants. Ils devraient connaître notamment une croissance annuelle du taux d’investissement de respectivement 108,7% et 86,7% d'ici à 2022.


Ce sont majoritairement les pays d’Europe de l’Ouest, du Moyen Orient et d’Afrique, de la Chine, et de l'APeJC, qui investissent et continueront d’investir dans la blockchain pour la finance. Du côté de la distribution et des services, les Etats-Unis seront les investisseurs les plus généreux.

 

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale