Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Europcar veut conquérir le marché européen de l'autopartage en entreprise

Europcar part à l'assaut du marché de l'autopartage en entreprise. Le loueur de véhicules hexagonal a investi mi-janvier dans la start-up Ubeeqo, spécialiste du secteur, et veut en faire la championne européenne des nouvelles mobilités. Mais d'autres entreprises rodent autour de cet appétissant marché. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Europcar veut conquérir le marché européen de l'autopartage en entreprise
Europcar veut conquérir le marché européen de l'autopartage en entreprise © Wikimedia Commons - Laitr Keiows

En entreprise aussi les voitures peuvent être partagées. Le loueur de véhicules Europcar a décidé de se saisir de ce nouveau segment de marché dans le transport automobile en prenant le 16 janvier la majorité des parts d'Ubeeqo, une jeune pousse tricolore qui développe des solutions d'autopartage pour les salariés.

Les véhicules d'entreprise, qu'ils soient de service ou de fonction, ne roulent dans la plupart des sociétés que 10% de leur temps de vie, écrit Ubeeqo sur son site. Partant de ce constat, la start-up créée en 2008 a développé Bettercar sharing, une plate-forme web permettant aux groupes de maximiser l'utilisation de leur flotte. Les salariés se connectent sur le site pour réserver une automobile sur une plage horaire donnée et y accèdent grâce à un badge.

Electronique embarqué

Ubeeqo a également développé un logiciel et une série d'outils électroniques qui peuvent être embarqués à l'intérieur des flottes de véhicules d'entreprise. Ils enregistrent leur fréquence d'utilisation, la vitesse à laquelle le conducteur roule… Une équipe de conseillers guide à partir de ces données les sociétés clientes pour qu'elles optimisent la gestion de leurs automobiles. Ces appareils fournissent également des conseils aux conducteurs pour qu'ils conduisent de manière plus écologique, entre autres.

Airbus, Safran, Danone, L'Oréal, Veolia… La jeune pousse a déjà un catalogue de clients fourni, auquel vient de s'ajouter ceux d'Europcar, qui va proposer les solutions d'Ubeeqo à l'ensemble de sa clientelle BtoB, soit 46% de son chiffre d'affaires. Europcar veut faire de la jeune pousse le numéro un des nouvelles mobilités sur le Vieux Continent.

PSA s'intéresse aussi à ce marché

Mais le français n'est pas seul à truster ce marché dynamique : PSA l'attaque également, mais sous un angle un peu différent. Le constructeur a investi 1 million d'euros pour prendre 20% des parts de la start-up Wedrive en octobre 2014. L'entreprise a conçu une application éponyme, lancée le 17 septembre, qui permet à ses utilisateurs de trouver des covoitureurs pour faire des trajets réguliers domicile-travail.

Son service est basé sur la création de petites communautés, de 5 à 50 personnes maximum, qui vivent et travaillent à proximité les unes des autres. Elles entrent en contact via l'application et organisent leurs allers-retours pour se rendre au bureau en quelques clics. Le transport coûte aux passagers 10 centimes du kilomètre. Ils payent le conducteur via un portefeuille électronique rechargeable. "On estime jusqu'à 50 millions le nombre d'utilisateurs potentiels en Europe" de l'Ouest et 11 millions en France, s'enthousiasme Brigitte Courtehoux, directrice de la business unit services connectés et mobilité de PSA.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media