Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Evian met du fluide dans sa logistique ferroviaire avec des capteurs communicants

La start-up Everysens a équipé 200 wagons de capteurs connectés, sur le réseau ferré privé de l'usine Evian de Danone géré par ID Logistics. Objectif : suivre les flux en temps réel et pouvoir anticiper d'éventuels problèmes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

200 wagons connectés pour la logistique d'Evian
Evian met du fluide dans sa logistique ferroviaire avec des capteurs communicants © Danone

Vous l'ignoriez peut-être, mais Danone est aussi… un opérateur ferroviaire ! Le groupe a mis en place en 2013 un hub ferroviaire, à Ambérieu-en-Bugey (01), pour relier rail et route, près de son site d'Evian. C'est la société ID Logistics qui gère ce site. Et pour l'exploiter, elle a notamment fait appel aux technologies de la start-up lilloise Everysens, spécialiste du tracking d'actifs mobiles.

 

Depuis juin 2016, 200 wagons (sur 1 200 au total) ont été équipés de capteurs communicants (via le réseau Sigfox) pour suivre en temps réel les flux ferroviaires. Ces capteurs, conçus par Everysens, peuvent monitorer de multiples paramètres : mouvements, chocs, température, humidité…  Scotchés sur les wagons, ils sont autonomes et permettent de savoir où se trouve chaque actif industriel  à un instant t. Sans capteur, il était difficile d'avoir accès à ce type d'information en temps réel, souligne Sabrina Meksaoui, responsable commerciale de la start-up. "Le processus n'était pas très transparent, il fallait travailler au téléphone et avec des fichiers Excel". Les informations sont désormais remontées automatiquement dans le système de pilotage de la logistique Ideo d'ID Logistics.

 

Remonter la bonne info au bon moment

Mais quelles informations remonter, à qui et à quel moment ? C'est tout l'enjeu de l'expérimentation menée depuis juin 2016. Impossible de submerger les logisticiens de données. Et de toute façon, Sigfox, pour rester économe en énergie, ne permet l'envoi que d'une poignée de messages courts par jour.  "Le directeur d'exploitation ne peut pas avoir l'œil sur la carte en permanence et recevoir 150 alertes par jour, il doit savoir la bonne info au bon moment pour prendre la bonne décision, résume Sabrina Meksaoui. Les opérationnels n'auront pas besoin du même type d'information".

 

Everysens travaille avec ID Logistics pour définir quel type d'événements doit être remonté à quel type d'intervenant : un choc, l'arrêt prolongé d'un wagon, par exemple. "On définit des scénarios pour être le plus pertinent possible, explique la représentante de Everysens. La priorité, c'est l'identification et l'anticipation des retards, pour ne pas faire attendre une équipe pour rien et pouvoir s'adapter".

 

Des indicateurs de performance, et bientôt du prédicitif

Au-delà des alertes liées à des incidents, les données collectées par ID Logistics permettent aussi de bâtir des tableaux de bord synthétiques et des indicateurs de performance. "On peut avoir une photographie de l'état du parc à un instant t (taux de rotation, temps de maintenance) et calculer un taux de rendement synthétique. Au-delà, on peut identifier les "points de douleur" à traiter prioritairement pour améliorer sa performance". Danone peut ainsi suivre en temps réel la part de sa logistique qui transite par les rails, alors qu'elle s'est fixé un objectif ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Au total, 60% des volumes de marchandise de l'usine passent aujourd'hui par le hub ferroviaire.

 

Everysens espère prolonger l'essai et équiper la totalité du parc de matériels roulants de l'usine. Plus elle accumulera de données sur l'activité, plus elle pourra bâtir des fonctionnalités innovantes, liées à la prévention des incidents et à la maintenance prédictive par exemple. La start-up, intégrée au programme d'accélération AIR de la SNCF, veut développer le même type d'approche dans d'autres industries, comme la collecte de déchets.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale