Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Kofr, Intermarché teste la livraison à domicile dans le jardin via un coffre connecté

Baptisé Kofr, ce service testé en toute discrétion par les Mousquetaires est selon nos informations proposé dans au moins deux Intermarché. Principe : le client peut choisir d’être livré dans un coffre connecté situé dans son jardin, qui se déverrouille par bluetooth. Explications.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Kofr, Intermarché teste la livraison à domicile dans le jardin via un coffre connecté
Avec Kofr, Intermarché teste la livraison à domicile dans le jardin via un coffre connecté © @RomainBRY

Intermarché teste actuellement un dispositif de coffre connecté installé dans le jardin de ses clients. Si l’on en croit une photo postée par un utilisateur de Twitter, le 12 mai 2019, l'enseigne des Mousquetaires expérimente - ou invite à expérimenter - à Seyssin, en Isère, un système de livraison à domicile via un coffre connecté qui se déverrouille via une application dédiée et un dispositif bluetooth.

 


Cette appli, disponible sur Google Play et Apple Store, permet à l'utilisateur de choisir comme mode de livraison un dispositif appelé Kofr. Pour être éligible, il faut avoir choisi comme point de vente un magasin participant au test - nous avons également repéré l’hypermarché de Saint-Genis Pouilly, dans l'Ain - et se connecter ensuite sur l’application baptisée Kofr via son compte fidélité. Celle-ci demande quelques informations (si le domicile comprend un jardin, si le client possède un animal de compagnie ayant accès au jardin et au coffre) et comprend un champ pour décrire l’accès au jardin et l’emplacement du coffre.

 

 

 

 

L’application permet ensuite de valider l’horaire de livraison, de suivre le statut de la commande, puis de déverrouiller le casier via un système bluetooth. "L’application KOFR vous permet de suivre vos livraisons et accéder à votre coffre pour récupérer vos courses, directement depuis votre smartphone", peut-on lire au moment de télécharger l’appli.

 

 

L'intérêt du dispositif est de pouvoir livrer en l'absence du client, à l'instar de ce que proposent déjà Cdiscount et Franprix. Mais le visuel posté sur Twitter laisse penser que le coffre est doté d'un système de conservation de produits frais, voire surgelés (chez Franprix, c'est le coursier qui place les aliments frais dans le réfrigérateur).

 

Déverrouillage dans un périmètre d'un mètre environ 


Les CGU décrits sur les stores donnent quelques informations supplémentaires : l’application "est éditée par la société ITM ALIMENTAIRE INTERNATIONAL. Elle est destinée à la livraison à domicile de produits commandés par des clients de l’enseigne Intermarché" et plus précisément "permettant la livraison dans le coffre installé chez le client des produits par le point de vente test et de verrouiller et déverrouiller le coffre". Quant au coffre, il désigne "le coffre sécurisé installé chez le client, propriété de ITM ALIMENTAIRE INTERNATIONAL mis à disposition du client dans le cadre des conditions particulières de vente".

 

Suite à la validation de la commande sur le site Drive Intermarché ou sur l’application Intermarché, l’utilisateur reçoit une notification sur l’application confirmant la livraison et l’informant que la commande est en cours de livraison. "Pour retirer sa commande, l’utilisateur doit se connecter à l’application Kofr et déverrouiller le coffre à l’aide de l’application Kofr. L’application Kofr permet de déverrouiller le coffre uniquement lorsque l’utilisateur l’utilise à proximité du coffre, dans un périmètre d’environ un mètre", peut-on lire dans les conditions d’utilisation.

 

L’application est accessible 24h/24, 7j/7, "avec un taux de disponibilité de 99%". ITM AI précise qu’il "ne pourra pas être tenu responsable des dommages qui pourraient résulter de l’accès ou de l’utilisation de l’application Kofr, y compris l’inaccessibilité, les pertes de données, détériorations, destructions ou virus qui pourraient affecter l’équipement de l’Utilisateur. Le coût de l’accès à l’application Kofr est à la charge exclusive de l’utilisateur".

 

La page Facebook du magasin supprimée 

Autre précision : les données à caractère personnel renseignées font l’objet d’un traitement mis en œuvre par ITM AI fondé sur l’exécution du contrat conclu avec le point de vente test. Les destinataires de ces données sont le magasin et la société French Bureau, basée à Paris. En cas de réclamation ou de question, deux mails sont mis à disposition des clients : kofr@mousquetaires.com ou dpo@mousquetaires.com.

 

Si la dernière mise à jour sur l’AppStore date de novembre 2018, elle est plus récente sur Google Play puisqu'elle remonte à janvier dernier. Autre information : elle est sortie à l’automne 2018 et il s’agit de sa 3e version. L’enseigne, qui n’a pas répondu à nos sollicitations, demeure très discrète sur ce test. Sur le site Drive seule une petite mention "Livraison Kofr" apparaît au-dessus du panier.

 

 

En tapant la requête "Intermarché Kofr" sur Google, le moteur de recherche fait d’abord remonter la page du magasin de Saint-Genis Pouilly (qui ne fait pas mention du dispositif), puis indique une page Facebook, celle du même magasin. Quand on clique sur ce lien, on constate que… la page n’existe plus.

 

Intermarché veut-il mener son test dans le plus grand secret ? Auprès de combien de clients, et quand ce test a-t-il commencé ? Combien de points de vente sont concernés ? Le nom du dispositif est-il définitif ? Quel est le prix d'une telle technologie ? Le dispositif a en tout cas le mérite d'être original et de permettre la livraison de gros volumes de courses du quotidien en zone pavillonnaire ou rurale en l'absence du client.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale