Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Exo lève 220 millions de dollars pour commercialiser sa technologie d'échographie portative

Levée de fonds L'entreprise Exo est à l'origine d'une technologie d'imagerie médicale à ultrasons dédiée aux services d'urgences, aux hôpitaux de campagne et à la prise en charge à domicile. Elle vient de lever 220 millions de dollars pour accélérer la commercialisation de son dispositif aux Etats-Unis dans un premier temps. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Exo lève 220 millions de dollars pour commercialiser sa technologie d'échographie portative
Exo lève 220 millions de dollars pour commercialiser sa technologie d'échographie portative © Exo

La start-up californienne, spécialisée dans l'imagerie médicale portative, lève 220 millions de dollars, quelques mois après sa dernière levée de fonds de 40 millions de dollars. Le tour de table a été mené par RA Capital Management et rejoint par BlackRock, Sands Capital, Avidity Partners et Pura Vida Investments. Les investisseurs historiques de la jeune pousse y ont également participé. 

Cap vers la commercialisation
Cette nouvelle enveloppe, qui porte à 320 millions de dollars le financement total d'Exo, va financer la commercialisation de sa technologie d'échographie portable après avoir obtenu le feu vert de la Federal and Drug Administration (FDA), l'agence américaine en charge de réguler les denrées alimentaires, les médicaments et les dispositifs médicaux. 

Fondée en 2015, Exo basée à Redwood City en Californie est à l'origine d'une technologie d'imagerie médicale miniature à ultrasons destinée à démocratiser l'accès aux analyses médicales. Il permet de d'analyser le tissu mous du corps humains, tels que les tendons, les muscles, les ligaments ou encore les cartilages, via les ondes sonores.

Conçu pour les appareils portatifs de petite taille
Exo a utilisé la technologie brevetée pMUT (Piezoelectric Micromachined Ultrasound Transducer), afin de fournir aux personnels soignant des outils dotés d'une qualité d'image haute résolution, ainsi qu’une suite logicielle permettant d’améliorer la fiabilité du diagnostic. Cette technologie est conçue pour les appareils portatifs de petite taille.

"Il est clair pour nous que les ultrasons sont l'avenir. Ils n'ont aucun effet secondaire nocif", explique Sandeep Akkaraju, le CEO d'Exo. "Nous voulons prendre cette technologie pour la mettre dans les mains des médecins (...) et des patients", a-t-il ajouté. Les cas d'usage de cette technologie sont multiples. En effet, elle peut aussi bien être utilisée dans les services d'urgence que dans un hôpital de campagne mais également au domicile des patients grâce à son format. 

Mais tout n'est pas encore gagné pour cette jeune pousse ambitieuse car la concurrence est très rude dans ce secteur. De nombreuses entreprises spécialisées dans la santé souhaitent également commercialiser des appareils portatifs. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.