[F8 2017] VR, vidéo, bot, Facebook Spaces... Ce qu’il faut retenir de la keynote d’ouverture de Facebook

Facebook a tenu sa conférence annuelle destinée aux développeurs. Mark Zuckerberg a inauguré l'événement avec la traditionnelle keynote ce mardi 18 avril 2017 à San Jose, dans la Silicon Valley. Retour sur les trois grandes annonces du champion des réseaux sociaux.

Partager
[F8 2017] VR, vidéo, bot, Facebook Spaces... Ce qu’il faut retenir de la keynote d’ouverture de Facebook

"Ne jamais abandonner la famille d’applications". Dès les premières minutes de sa présentation, Mark Zuckerberg n’a pu s'empêcher de faire référence à la devise de Fast & Furious 8 ("never give up on family"). Quel rapport ? Le hashtag "F8" du film sorti la semaine dernière est le même que celui de l’incontournable conférence de Facebook. Le CEO est ensuite revenu succinctement sur le meurtre de Cleveland diffusé en direct sur Facebook Live, en présentant ses condoléances à la famille de la victime. "On va continuer à travailler pour prévenir ces tragédies".

La caméra, coeur de la réalité augmentée

En 2007, Mark Zuckerberg introduisait la notion de "Social Graph" - pour représenter le réseau de connexions entre les gens -, onze ans plus tard, le patron du réseau social aux 1,8 milliards d'utilisateurs veut "faire de la caméra la première plateforme grand public de réalité augmentée". Rien de révolutionnaire pour le moment : l'ajout d'effets 3D sur des photos et des vidéos. Un type de filtre que Snapchat a d’ailleurs dévoilé, mardi matin, quelques heures avant Facebook.


Voir la démo

Pour illustrer ses propos, Mark Zuckerberg a projeté deux photos : dans l’une, il a fait barboter des poissons autour d’un bol de cheerios, dans l’autre, il a inondé un salon photographié en trois dimensions.

Mais ces fonctionnalités "vont mettre du temps à être développées ", a indiqué le PDG, en précisant qu’il s’agissait des balbutiements "d’une plateforme ouverte ". À travers cette dernière, Facebook tend la main aux développeurs. IIs pourront développer des effets vidéo, des cadres photo en réalité augmentée en utilisant Camera Effect.

Mark Zuckerberg a également mentionné d’autres possibilités offertes par la réalité augmentée : créer des oeuvres d’art monumentales, transformer une table de salle d’attente en plateau de jeu ou encore laisser des notes localisées dans des lieux donnés. Devant le perron d’un café par exemple, il suffirait d’allumer sa caméra pour voir si un ami a laissé une annotation.

La réalité virtuelle sociale

Trois ans après le rachat d’Oculus, Facebook a dévoilé, par la voix de Rachel Franklin, son premier produit de réalité virtuelle : Facebook Spaces. L’application, disponible sur Oculus Rift et Touch en version bêta, permet de communiquer avec ses proches en réalité virtuelle. L’utilisateur peut transformer sa photo de profil en avatar 3D. "Grâce au machine learning, nous vous suggérons des options votre avatar basées sur votre photo de profil Facebook", a précisé la chef du département Social VR.

En plus de communiquer avec ses amis (trois maximum) et de façonner un avatar à son image, Facebook Spaces permet aussi l’intégration d’une image ou d’un chat vidéo, dans un espace virtuel.

Voir la démo de Facebook Spaces

Des bots à volonté sur Messenger

Concernant son application de messagerie instantanée aux 1,2 milliard d’utilisateurs, le réseau social a sans surprise parlé de bot, de bot et… de bot. "Nous comptabilisons 100 000 bots actifs par mois", a détaillé David Marcus, à la tête de Facebook Messenger. Désormais, les utilisateurs auront accès aux différents bots à l’intérieur même d’une conversation.

Cette "plateforme 2.0" va permettre, par exemple, d’intégrer Apple Music et Spotify à une conversation en cours afin d’y partager un morceau de musique ou encore de réserver une table dans un restaurant via Opentable. Enfin, un nouvel onglet baptisé "Discover" aidera les utilisateurs à trouver le bot Messenger qu’il leur faut.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS