Facebook : 540 millions de données utilisateurs exposées à cause d'une faille de sécurité

Le 3 avril 2019 a été révélée une nouvelle faille de sécurité pour Facebook. Deux de ses partenaires ont laissé des espaces de stockage ouverts, contenant des données d’utilisateurs du réseau social.

 

Partager
Facebook : 540 millions de données utilisateurs exposées à cause d'une faille de sécurité

Ce sont les spécialistes de la sécurité de la société UpGuard qui ont repéré la faille. Ou plutôt les failles. L'entreprise explique dans un communiqué publié le 3 avril 219 que deux espaces de stockages Amazon sont restés ouvertS, laissant les données qu'ils contiennent en insécurité. Ces espaces de stockage étaient utilisés par des applications tiers pour héberger des données relatives à Facebook

Le premier espace appartenait à Cultura Colectiva, une société mexicaine. L'entreprise récoltait des informations pour analyser les réactions des utilisateurs à ses publications sur Facebook afin de mieux cibler les publications susceptibles de plaire par la suite. Il contenait plus de 540 millions de données concernant les noms, identifiants Facebook, commentaires, réactions et likes. L’entreprise aurait été alertée en janvier à ce sujet. Malgré cela, les données qu’ils avaient mises sur les serveurs d’Amazon n’ont été sécurisées que début avril, affirme UpGuard.

Le second, appartenant à une application liée à Facebook nommée "At the pool", contenait plus de 22000 noms, emails, goûts musicaux, photos et événements. Il était aussi possible de trouver des mots de passe stockés en clair, qui étaient probablement ceux de l’application. Les deux espaces de stockage sont désormais déconnectés.

Scandale Cambridge Analytica

Cette situation découle de façon évidente du scandale Cambridge Analytica, le réseau social ayant autorisé ses partenaires durant des années à récupérer les données personnelles de leurs utilisateurs. Ce n'est qu'en 2014 que Facebook a limité ce partage. Un après ce scandale, il semble que les données récoltées durant cette période semblent ne plus être sous contrôle et souffrir encore de négligences concernant la sécurité.

Cet incident survient deux semaines après une autre polémique, qui a révélé que les données personnelles de plusieurs millions de comptes Facebook étaient accessibles par plus de 20 000 salariés de la société de Mark Zuckerberg.

Selon UpGuard, "le génie des données ne peut pas être remis dans la bouteille" et il faut s’attendre à "une longue traîne de données Facebook qui continueront de fuiter".

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS