Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook a-t-il fait entrer le loup Home dans la bergerie Google ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Ceci n’est pas un téléphone mobile. Ceci est une interface Facebook pour n’importe lequel des 800 millions de mobiles Android dans le monde. Elle s’appelle Home, et c’est une attaque directe contre Google.

Facebook a-t-il fait entrer le loup Home dans la bergerie Google ?
Facebook a-t-il fait entrer le loup Home dans la bergerie Google ? © Facebook

Facebook n’a donc pas annoncé un mobile Facebook. Non, en réalité, il a fait mieux. Il a annoncé la possibilité de transformer n’importe quel mobile sous Android en Facebook Phone. Rappelons rapidement que l’on compte quelque 800 millions de mobiles sous Android dans le monde. Sur ce point, la démarche parait donc bien plus intelligente que la sortie d’un téléphone. Pourquoi le californien se serait-il lancé dans la conception d’un mobile pour son réseau social, alors qu’il existe un système, ouvert, disponible, sur près d’un milliard de téléphones ? Home est donc une interface logicielle qui s’installe au-dessus d’Android. Pas une simple app, mais bien une interface de manipulation du téléphone au travers de Facebook.

Google pris à son propre piège

Android est un système ouvert, en grande partie, qui permet donc à n’importe quel développeur de s’emparer de son code et de le transformer. C’est ce que font tous les fabricants de smartphones qui l’utilisent, par exemple. Chacun peaufine sa petite interface. Mais, ce qui apparait encore aujourd’hui comme un atout de Google face à Apple (avec son iOS totalement fermé), se révèle un gros défaut quand celui qui s’empare du code s’appelle Facebook ! Le loup est entré dans la bergerie, parce que la porte était grande ouverte. Car l’enjeu final, on le sait, est celui des données. De nos données à tous. Celle que l’on peut monétiser en les proposant plus ou moins directement aux annonceurs. Avec Home, elles seront d’abord captées par Facebook, et non plus par Google. En janvier, le réseau social avait déjà esquissé une première attaque contre son meilleur ennemi. Elle s’appelait GraphSearch, rien moins qu’un moteur de recherche dans Facebook. Aujourd’hui, Home + GraphSearch…. Il serait temps pour Google de réagir.

Un peu trop american way ?

Pour Home, ne reste plus qu’à attendre dès la semaine prochaine sa disponibilité dans Google Play  (puis cet été et l’arrivée des téléphones HTC First équipés de Home) pour commencer à juger de son succès éventuel. Parce qu’évidemment, vu d’ici, from France, on a que très peu envie d’avoir une interface pareille. Sur laquelle défilent les publications de ses amis et de sa famille en plein écran ! Mais… on est parfois surpris par l’évolution des utilisateurs et des usages. Il suffit de se souvenir de ce qu’on disait de Facebook à ses débuts. Vous avez dit plus d’un milliard d’utilisateurs ?

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale