Facebook annonce une refonte complète de l'interface de l'Oculus Quest

Facebook ne chôme pas pour garantir le succès de son casque de réalité virtuelle autonome, l'Oculus Quest. Après avoir implémenté la connexion à un PC et la capacité d'interagir en utilisant directement ses mains, il annonce une refonte complète du menu de l'appareil, la gestion du multifenêtrage et une première implémentation du standard OpenXR.

Partager
Facebook annonce une refonte complète de l'interface de l'Oculus Quest

Facebook continue d'améliorer significativement les fonctionnalités de son casque de réalité virtuelle Oculus Quest. Il a dévoilé le 16 mars au soir une mise à jour majeure du menu universel de l'appareil, qui se traduit par un redesign complet et s'accompagne de la possibilité d'afficher plusieurs fenêtres 2D simultanément. La nouvelle interface se veut plus claire et donne accès plus rapidement aux réglages principaux comme le son et la luminosité. Les applications fréquemment utilisées sont aussi mises en avant dès le démarrage pour pouvoir y retourner sans avoir à naviguer.

Le menu s'inspire aussi de celui de la plate-forme Rift en ce qu'il est désormais possible de l'afficher dans une application, sans avoir à la quitter. Ce n'était précédemment pas le cas. L'ancienne interface du Quest était basée sur la plate-forme mobile développée à l'origine pour le Samsung Gear VR, et souffrait donc des limitations associées. Entre autres choses, cette refonte facilitera l'utilisation des fonctionnalités sociales, comme ajouter un utilisateur à sa liste d'ami ou projeter ce que l'on voit sur un écran pour les personnes alentours, voire même démarrer un livestream.

Multi-fenêtrage pour les applications 2D

De son côté, la gestion de plusieurs fenêtres 2D est un (petit) pas vers la vision d'un environnement virtuel personnalisable à loisir et qui remplacera tous nos autres écrans. Dans un premier temps, seul le navigateur web pourra tirer parti de cette fonctionnalité, mais elle sera étendue progressivement à d'autres applications 2D comme les fenêtres de chat ou la boutique d'applications. Cette mise à jour sera disponible d'ici à la fin du mois.


Une gestion simplifiée des DLC et achats in-app

Pour les développeurs, la plate-forme Quest gère désormais les contenus téléchargeables (DLC) et les achats directement depuis les applications (IAP). Ces deux volets de monétisation seront aussi disponibles d'ici à la fin du mois. Ils seront groupés sous l'option Add-ons dans le Developer Dashboard. Cet ajout permettra aussi aux consommateurs de chercher et d'acheter des DLC directement depuis l'Oculus Store.

Enfin, Facebook annonce qu'une implémentation prototype du standard OpenXR sera disponible pour la plate-forme Oculus Quest, toujours d'ici fin mars. Pour rappel OpenXR est un standard ouvert et libre dont l'objectif est de garantir la compatibilité des applications de réalité virtuelle sur de multiples plates-formes. Une version préliminaire est déjà disponible sur la plate-forme Rift depuis fin 2019.

La plate-forme Quest, une priorité pour Facebook

Facebook place beaucoup d'espoirs dans le succès du Quest. Espoirs a priori justifiés, comme en témoigne le fait que 20 applications ont dépassé le million de dollars de revenus depuis le lancement de l'appareil. Cela se traduit par d'importants efforts et l'ajout régulier de nouvelles fonctionnalités. Une mise à jour fin novembre avait notamment permi au casque d'être connecté par câble à un ordinateur pour profiter des jeux de l'écosystème Rift, qui sont plus chiadés mais nécessitent beaucoup plus de puissance que n'en a la puce mobile du Quest. Début décembre, c'est le hand tracking, la capacité d'interagir avec l'environnement virtuel en utilisant directement ses mains, qui a été rendu disponible.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS