Facebook arrête sa fonctionnalité de live shopping pour se concentrer sur les Reels

Facebook arrête le live shopping. La fonctionnalité ne sera plus accessible le 1er octobre. Le réseau social explique vouloir se concentrer sur les vidéos de courte durée, dites Reels, qui seraient plébiscitées par les utilisateurs.

Partager
Facebook arrête sa fonctionnalité de live shopping pour se concentrer sur les Reels

Le live shopping sur Facebook c'est terminé. Meta a annoncé le 3 août 2022 arrêter cette fonctionnalité permettant de présenter et vendre des produits à l'occasion de la diffusion en direct d'une vidéo. A compter du 1er octobre il ne sera plus possible d'organiser des live shoppings sur le réseau social.

Toujours accessible sur Instagram

Il sera toujours possible d'utiliser Facebook Live pour diffuser des événements en direct, mais il ne sera plus possible de créer des listes de produits ou de les taguer sur les vidéos. Toutefois, la fonctionnalité de Live Shopping sera toujours accessible sur Instagram. Facebook avait commencé à déployer cette fonctionnalité en Thaïlande en 2018 afin d'ouvrir une nouvelle source de revenus aux créateurs de contenus. Puis, la fonctionnalité a été déployée à plus large échelle en 2020.

Si la pratique du live shopping s'est considérablement développée en Chine, elle ne semble pour l'instant pas s'ancrer dans les usages dans les autres pays. TikTok, qui s'est aussi essayé au live shopping aux Etats-Unis et en Europe, a annoncé renoncer à ses plans.

Meta se concentre sur les Reels

"Comme les consommateurs se tournent vers la vidéo de courte durée, nous allons nous concentrer sur les Reels sur Facebook et Instagram", explique Meta qui encourage très largement les utilisateurs sur ses réseaux sociaux à diffuser des contenus vidéo courts. Vrai demande des utilisateurs ou changement des habitudes à marche forcée ?

A l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels fin juillet, Marc Zuckerberg a assuré que le temps passé sur les Reels a augmenté de 30% par rapport au trimestre précédent. A terme, Meta compte sur les vidéos de courte durée pour être un moteur de revenus. Dès 2022, l'entreprise pense que les publicités dans ces vidéos devraient rapporter un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars.

Sur Instagram, l'entreprise met en avant ses algorithmes qui poussent des contenus publiés par des comptes non suivis par l'utilisateur. Cela lui permet de diffuser très largement des Reels. L'objectif est de multiplier par plus de deux le pourcentage de contenus de ce type dans les fils en 2023. A l'heure actuelle, environ 15% des contenus figurant dans le fil des utilisateurs de Facebook, et un peu plus sur Instagram, sont poussés par son algorithme. Mais il n'est pas certain que ce changement plaise à tous les utilisateurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS