Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook drague les YouTubers

A la rentrée, Mark Zuckerberg annonçait que les vidéos sur Facebook avaient atteint le cap d’un milliard de vues par jour. Fort de cette croissance, le réseau social se lance à l’assaut des créateurs de contenus vidéo de YouTube et espère bien les attirer dans son giron.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook drague les YouTubers
Facebook drague les YouTubers © Shadowsun7 - Flickr - CC

La force de YouTube est indéniablement son cheptel de créateurs de contenus vidéo qui lui permet d’atteindre les 4 milliards de vues quotidiennes.

Selon le Wall Street Journal, décidé à rattraper le service de Google, Mark Zuckerberg déploie un véritable arsenal de nouveautés en matière de vidéo. Un seul objectif : séduire les YouTubers.

Un compteur de vues, des statistiques, des recommandations…

Même si Facebook permet à ses utilisateurs de créer et publier des contenus vidéo depuis qu'il a musclé son service Instagram, en juin 2013, le réseau social de Mark Zuckerberg convenait, jusqu’alors, davantage aux vidéastes novices qu’aux créateurs de contenus aguerris.

Pour "mieux parler" aux créateurs de contenus, Facebook a commencé à intégrer l'option "statistiques avancées" à ses vidéos et a mis en place un compteur de vues similaire à celui de YouTube.

Mark Zuckerberg plancherait actuellement sur un système de recommandations pour les vidéos, là encore, sensiblement proche de celui de son concurrent YouTube. Mais une question intéresse les créateurs de contenus : comment générer des revenus ?

La monétisation des contenus vidéo

Facebook l’a bien compris : le meilleur moyen de récupérer les YouTubers c’est encore de les payer. Pour cela, Facebook réfléchirait à un moyen de monétiser les vidéos grâce à la publicité.

Déjà en contact avec quelques "grands noms" de la création vidéo sur YouTube, dont le Wall Street Journal ne dévoile pas les identités, Mark Zuckerberg discuterait directement avec eux du meilleur moyen d’intégrer des spots publicitaires à leurs vidéos.

Selon le quotidien américain, cette nouvelle mesure pourrait être mise en œuvre avant la fin de l’année. Cela suffra-t-il à séduire des YouTubers déjà en colère.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media