Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook et RED dévoilent Manifold, leur caméra VR pour le cinéma

Vidéo Facebook et Red Digital Cinema ont profité d'Oculus Connect 5 pour annoncer leur caméra volumétrique professionnelle : Manifold. Prévue pour un lancement en 2019, elle se destine aux professionnels du cinéma intéréssés par la vidéo immersive (pour les casques de réalité virtuelle ou augmentée), mais pourra aussi servir en complément de caméras traditionnelles, pour créer des angles de vue inhabituels.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook et RED dévoilent Manifold, leur caméra VR pour le cinéma
Facebook et RED dévoilent Manifold, leur caméra VR pour le cinéma © Facebook

Facebook a profité de la conférence Oculus Connect 5, évènement phare de sa filiale dédiée à la réalité virtuelle, pour dévoiler la caméra VR professionnelle qu’il avait annoncé en mai lors de son grand raout Facebook F8.

 

La caméra se nomme Manifold et est fabriquée par Red Digital Cinema, constructeur de référence pour les caméras professionnelles. Elle est constituée de 16 capteurs Red Helium individuels qui capturent chacun une image 8K à 60 images par seconde. Les lentilles sont faites sur-mesure par Schneider, il s’agit de lentilles fisheye 180° avec une obturation F4.0. L’interface de contrôle est une application web, ce qui permet plus de flexibilité sur le terrain. Elle fournit une visualisation en temps réel de ce que voit chaque capteur.

 

Cap sur la vidéo volumétrique

Une fois traité par le software de Facebook (qui s’occupe entre autres d’estimer la distance de chaque objet dans la scène), cette masse de donnée permet de "créer une infinité de perspectives dans un champ de vision donné". C’est ce qu’on appelle de la vidéo volumétrique : qui capture un "volume" et pas seulement une image plate. Cela permet de créer du contenu vidéo de très haute qualité à destination des casques de réalité virtuelle. C’est une évolution majeure par rapport aux vidéos immersives actuelles, même stéréoscopiques.

 

 

Une expérience utilisateur Simplifiée au maximum

L'un des éléments majeurs sur lequel Facebook et Red se sont concentrés est la qualité de l'expérience utilisateur. "Aujourd’hui il faut gérer 80 câbles et faire avec les problèmes de dissipation thermique, sans parler de l’impossibilité de voir ce qu’il se passe pendant qu’on filme. Tout cela s’additionne pour créer une expérience de piètre qualité pour les cinéastes, en particulier lorsqu’on la compare au matériel professionnel auquel ils sont déjà habitués," a commenté Kate Wurzbacher, qui gère la partie caméra pour le studio Here Be Dragons, lors d’une session dédiée. En conséquence Facebook et Red ont vraiment mis l’accent sur la simplicité d’usage : on appuie sur un bouton et ça fonctionne. Cela vaut aussi pour le câblage : il n’y a qu’un seul câble et il fait 304 mètres de long.

 


Un exemple de ce dont la Manifold est capable

 

Sortie en 2019, Pas encore de prix

L’ingénieur en charge du projet chez Facebook, Brian Cabral, a confirmé à L’Usine Digitale que ni le prix ni le poids de la caméra ne sont encore fixés. "C’est Red qui déterminera ces paramètres en fonction du retour que lui font ses clients." Plus d'informations seront communiquées avant sa commercialisation, prévue pour 2019. Le responsable nous a néanmoins précisé qu’elle est conçue pour pouvoir être portée à la main (malgré sa taille imposante) à l’aide d’un rig adéquat.

 

Il va sans dire qu’il s’agit d’un produit très haut de gamme qui se destine uniquement au monde du cinéma. Outre son prix, il nécessite aussi un rack de serveurs pour effectuer le traitement des téraoctets de données qu’il produit en continu. Red y voit une évolution des usages actuels de ses caméras, que les studios utilisent souvent par lot de 10 ou 20 pour capturer une scène sous tous les angles. La différence est que les données vont maintenant directement vers le data center. Un écosystème de partenaires est également en train de se solidifier pour la post-production, emmené entre autres par Otoy, Adobe et Foundry.

 

 

En réponse à une question sur la solidité de la caméra, Brian Cabral et Uday Mathur ont assuré qu’ils ont "durci" la Manifold autant que faire se peut. Elle est conçue pour être utilisée en extérieur, pour être accrochée à des voitures, des hélicoptères… Même s’il y a évidemment des limites. Filmer dans la jungle pourrait s’avérer difficile par exemple.

 

 

Un nouvel outil pour le cinéma, pas limité à la seule capture immersive

Et Manifold n’est pas limitée qu’à une utilisation pour créer des vidéos immersives. Uday Mathur, CTO de Red Digital Cinema, a d’ailleurs précisé qu’elle serait selon lui principalement utilisée en complément des caméras traditionnelles dans un premier temps, afin d’offrir des effets visuels et des angles de vue inhabituels (comme la vidéo de démonstration en témoigne). "C’est une caméra pensée pour le long terme. Ses cas d’usage vont lentement évoluer avec le temps."

 

"Je pense qu’on va voir des gens commencer à capturer des choses intéressantes, et pas juste pour la VR, renchérit Brian Cabral. Ils pourront y mixer des effets visuels et créeront une variété d’expériences et d’assets, que ce soit en 2D ou 3D. C’est un changement de philosophie : on capture d’abord et on verra ensuite. Cela va ouvrir beaucoup de nouvelles possibilités."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale