Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook favorable à l'adoption d'une réglementation sur la portabilité des données aux Etats-Unis

Vu ailleurs Facebook aimerait qu'une réglementation sur la portabilité des données, le fait pour un particulier de pouvoir transférer quand il le souhaite ses données d'un service en ligne à un autre, soit adoptée aux Etats-Unis. Mais il estime qu'une clarification est nécessaire afin de connaître précisément qui est responsable des données au moment de leur transfert.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook favorable à l'adoption d'une réglementation sur la portabilité des données aux Etats-Unis
Facebook favorable à l'adoption d'une réglementation sur la portabilité des données aux Etats-Unis

La portabilité des données, le fait pour un particulier de pouvoir facilement transférer ses données entre des fournisseurs de services lorsqu'il le souhaite, est un sujet important pour les géants du web. Il protège les consommateurs contre le fait de se retrouver "prisonniers" d'écosystème. Cette possibilité est inscrite aussi bien dans le règlement européen sur la protection des données (RGPD) que dans le California Consumer Protection Act (CCPA).

Facebook se positionne désormais en faveur d'une réglementation de ce type pour l'ensemble des Etats-Unis en ce qui concerne les photos et vidéos. Le réseau social a transmis un commentaire allant dans ce sens vendredi 21 août 2020 à la Federal Trade Commission (FTC) en amont d'une audience qui aura lieu sur ce sujet le 22 septembre, rapporte Reuters.

Besoin de développer une plateforme
"La FTC publie souvent des rapports suite à ses ateliers… Je pense que leurs recommandations devraient inclure une législation dédiée à la portabilité", a déclaré à Reuters Bijan Madhani, privacy and public policy manager chez Facebook. Le réseau social soutien la loi Acess Act sur la portabilité qui a été présentée devant le Congrès.

Cette loi est une bonne première étape selon Bijan Madhani, qui précise à Reuters que Facebook souhaite poursuivre le travail commencé avec les législateurs. La firme de Menlo Park prend part à ces discussions notamment dans le cadre du Data Transfer Project (DTP). Lancé en 2017, ce projet auquel participent aussi Google, Microsoft et Twitter, vise à créer une plateforme open source permettant aux utilisateurs du web d’opérer plus facilement la sauvegarde de leurs données personnelles et de les transférer entre différents fournisseurs de services en ligne lorsqu'ils le souhaitent.

Besoin de clarifier les responsabilités
En parallèle, Facebook cherche aussi des conseils réglementaires, auprès d'un organisme ou d'un régulateur indépendant, pour répondre aux questions politiques et les aider sur les problématiques de responsabilité liées à ce sujet. Il est nécessaire de clarifier la responsabilité de chacun pour la mise en place d'un tel système. Qui est responsable de la protection des informations lorsqu'elles sont transférées d'un service à l'autre ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media