Facebook ouvre Messenger à tous les internautes pour mieux le monétiser

Aux Etats-Unis, au Canada, au Pérou et au Venezuela, il ne sera plus indispensable d’être membre de Facebook pour utiliser Messenger. Une brique de plus pour faire de l’app un pilier de la stratégie de monétisation du réseau social définie par Mark Zuckerberg.

Partager
Facebook ouvre Messenger à tous les internautes pour mieux le monétiser
Mark Zuckerberg met Messenger au coeur de sa stratégie

Détachée du réseau social l’an dernier, la messagerie instantanée Facebook Messenger devient aujourd’hui accessible à tout internaute, avec son nom, sa photo et son numéro de téléphone. Du moins, pour l'instant, aux ceux des Etats-Unis, du Canada, du Pérou et du Venezuela. Et bientôt d'ailleurs.

Plus besoin, donc, d’être membre du réseau de Mark Zuckerberg, pour échanger des messages avec Messenger. Alimentée par les usagers de Facebook (1,450 milliard), l’app dépasserait déjà 700 millions d’adeptes (contre 600 millions en mars). Elle est en passe de devenir l’app phare de Facebook derrière son réseau social, puisque Whatsapp plafonne à 800 millions et Instagram à 300 millions.

En route vers la monétisation


Mark Zuckerberg avait présenté la séparation de Messenger comme un moyen de faciliter la vie des pauvres utilisateurs contraints d’ouvrir Facebook pour échanger quelques mots. Mais il semble bien que l’app soit au cœur d’une accélération de la stratégie du GAFA.

La saturation des mails est de plus en plus favorable à l’usage de messageries instantanées, bien au-delà de la seule population des adolescents. En ouvrant Messenger, Facebook se positionne frontalement à Google, qui transforme Hangout. Mais cette fois, Mark Zuckerberg semble avoir aussi anticipé la monétisation. En mars, à l’occasion de sa conférence annuelle f8, il avait annoncé la Messenger platform donnant aux développeurs accès aux API de l’app. Une quarantaine d’app dont ESPN, Weather Channel sont disponibles. Et il a doté sa messagerie instantanée de fonctions permettant de passer une commande et de la payer directement par message instantanée. Une autre bonne raison d’ouvrir Messenger à tous les internautes.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS