Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook rachète la start-up CTRL-labs, qui développe un bracelet pour le contrôle gestuel

A la veille de son événement Oculus Connect dédié à la réalité virtuelle et augmentée, Facebook annonce avoir conclu un accord d’acquisition avec CTRL-labs, une start-up à l’origine d’un bracelet capable de détecter les signaux électriques que le cerveau envoie aux muscles du bras. Pour faciliter l’utilisation de futures lunettes de réalité augmentée ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook rachète la start-up CTRL-labs, qui développe un bracelet pour le contrôle gestuel
Le kit de développement de CTRL-labs : un bracelet et un récepteur. L'objectif est d'en réduire la taille pour en faire un appareil inobstrusif. © CTRL-labs

Facebook a annoncé le 24 septembre son acquisition de la start-up CTRL-labs. La somme n’a pas été officiellement divulguée, mais plusieurs fuites dans la presse américaine font état d’un accord compris entre 750 millions et 1 milliard de dollars.

 

Décoder la communication du cerveau vers les muscles

CTRL-labs développe un bracelet qui doit permettre à un utilisateur de contrôler un objet par des micro-gestes, voire même de simples intentions de geste. Le système lit pour ce faire les signaux électriques que le cerveau envoie aux muscles de la main. La jeune pousse a lancé un kit de développement il y a quelques mois.

 

Une des applications potentielles de cette technologie est la possibilité de contrôler un système de réalité augmentée (via des lunettes) tout en gardant les mains libres. Cela représenterait une alternative aux systèmes actuels basés sur des caméras, qui ont des inconvénients en matière de champ de vision et de précision. Elle pourrait aussi permettre de reproduire avec exactitude les mouvements des mains en réalité virtuelle, même sans contrôleur.

 

Une nouvelle équipe pour les Facebook Reality Labs

La start-up va être intégrée à Facebook Reality Labs (anciennement Oculus Research), un ensemble d’établissements de recherche de pointe supervisé par Michael Abrash. Cette acquisition apporte aussi un certain nombre de brevets à Facebook, dont ceux de North (précédemment Thalmic Labs), qui a cédé sa propriété intellectuelle liée au bracelet Myo à CTRL-labs en début d’année.

 

Facebook avait révélé son intérêt pour ces technologies en 2017 avec l’annonce d’un projet permettant de saisir du texte par la pensée (le système décodant l’intention d’écrire une lettre spécifique). Un projet qui se poursuit encore discrètement aujourd’hui malgré la restructuration de la division qui le chapeautait. L’entreprise a notamment déposé un brevet similaire au produit de CTRL-labs en février 2019.

 

CTRL-labs est basée à New York City et a été fondée en 2016. Elle emploie environ 70 personnes, et avait levé 67 millions de dollars depuis sa création, auprès notamment de GV (fonds d’investissement d’Alphabet, la maison-mère de Google), Lux Capital et du fonds Alexa d’Amazon.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale