Facebook rachète la start-up espagnole PlayGiga, spécialiste du cloud gaming

Facebook a racheté la start-up espagnole PlayGiga, spécialiste du cloud gaming. L’opération, qui s’élèverait à 70 millions d’euros, lui permettra d’accélérer sa diversification… et de ne pas prendre trop de retard sur les autres GAFAM, qui lancent tour à tour leur service.

Partager
Facebook rachète la start-up espagnole PlayGiga, spécialiste du cloud gaming

Facebook poursuit ses efforts dans le domaine du jeu vidéo. L’entreprise de Mark Zuckeberg a confirmé à nos confrères américains de CNBC mercredi 18 décembre qu’elle a bien racheté la start-up espagnole PlayGiga. Spécialisée dans le cloud gaming, celle-ci pourrait, à terme, permettre à sa nouvelle maison-mère de développer un service en ligne… et de rattraper les autres GAFAM sur ce créneau. Selon le journal économique espagnol Cinco Dias, le montant de l’acquisition s’élèverait à 70 millions d’euros.

UNE EXPéRIENCE... ET DES BREVETS

Fondée en 2013, la jeune pousse espagnole a un temps commercialisé un service de cloud gaming en Europe. Elle a aussi noué des partenariats avec différents opérateurs télécoms sur tout le continent afin de développer une technologie permettant de tirer pleinement parti de la 5G pour jouer à des jeux vidéo en streaming. Face à des difficultés pour subsister seule, son rachat par un gros groupe ne paraît pas si surprenant. "Nous continuerons notre travail pour élaborer ce type de services, mais avec un mandat réaffirmé de la part de Facebook", s’est-elle contentée d’indiquer par voie de communiqué.

La division Gaming de Facebook, qui revendique 700 millions d’utilisateurs mensuels, s’étoffe donc un peu plus encore avec cette acquisition. Le mois dernier, elle s’est offert le studio indépendant Beat Games pour se renforcer sur la création de contenus. L’entreprise a également profité de la mise sur le marché des casques Oculus Rift S et Quest, cette année, pour annoncer le réseau social Horizon, consacré à la réalité virtuelle. Preuve de sa volonté d’accélérer sur ce créneau, la firme de Mark Zuckerberg a décidé d’intégrer un onglet "Gaming" à son application principale… alors qu’il avait initialement été lancé sous la forme d'une application indépendante.

Google a lancé pour sa part son service Stadia fin novembre. Celui de Nvidia, GeForce Now, est déjà relativement bien installé dans le paysage, bien qu’il se prépare à affronter une concurrence accrue. Microsoft, lui, a démarré les essais, rendant son projet xCloud accessible aux bêta-testeurs. A noter qu’Amazon serait aussi en embuscade pour commercialiser une offre courant 2020. Face à cet engouement, Facebook, déjà très présent sur la réalité virtuelle, ne pouvait pas rester inactif. "Nous sommes ravis d’intégrer PlayGiga à l’équipe de Facebook Gaming", a simplement commenté la firme, sans plus de détails.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS