Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook rachète la start-up Ozlo pour améliorer l'assistant virtuel de Messenger

Facebook continue d'investir dans l'intelligence artificielle avec le rachat d'Ozlo, une start-up de la Silicon Valley fondée par un de ses anciens dirigeants. Les équipes d'Ozlo s'échineront désormais à améliorer l'assistant digital de Messenger, qui n'est pour le moment disponible qu'aux Etats-Unis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook rachète la start-up Ozlo pour améliorer l'assistant virtuel de Messenger
Facebook rachète la start-up Ozlo pour améliorer l'assistant virtuel de Messenger

Facebook s'est offert la start-up d'intelligence artificielle Ozlo, révèle celle-ci dans un message sur son site web. La jeune pousse basée à Palo Alto va rejoindre les équipes de Messenger, l'application de discussion instantanée de Facebook.

 

Elle contribuera à proposer aux utilisateurs de Messenger un assistant digital sophistiqué, notamment au travers des technologies de représentation de la connaissance qu'elle a mises au point. Elle se targue d'avoir intégré 2 milliards de références de cette manière. L'idée est qu'une agrégation intelligente des données permettra à Messenger de répondre à des questions plus complexes que ce qui se fait actuellement. Le principe est similaire à celui de Viv, que Samsung a racheté l'année dernière.

 

L'écrit plutôt que l'oral

La start-up, fondée en 2013 par Charles Jolley (ancien directeur de la plate-forme Android chez Facebook), avait levé 14 millions de dollars en 2016 et proposait une application grand public ainsi que des APIs pour les entreprises. Ces services vont être fermés suite au rachat, dont le montant n'a pas été communiqué.

 

Facebook n'a pas précisé si Ozlo travaillera conjointement avec l'équipe en charge de M for Messenger, un assistant (disponible uniquement aux Etats-Unis pour le moment) qui marie réponses automatiques et intervention humaine. Cependant ses efforts devraient continuer à se concentrer sur les conversations écrites, contrairement aux efforts des autres géants technologiques américains qui misent beaucoup sur l'oral. L'avantage clé de Facebook face à ses concurrents est la base utilisateur de Messenger, supérieure à 1,2 milliard d'utilisateurs chaque mois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale