Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook rachète Ready at Dawn, le studio à l'origine de la série Lone Echo

Et de trois ! Après Beat Games (Beat Saber) et Sanzaru games (Asgard's Wrath, Marvel Powers United), Facebook fait l'acquisition de Ready at Dawn Studios, créateur du jeu Lone Echo. L'entreprise poursuit ce faisant sa stratégie de consolidation autour de son offre de réalité virtuelle Oculus.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook rachète Ready at Dawn, le studio à l'origine de la série Lone Echo
Facebook rachète Ready at Dawn, le studio à l'origine de la série Lone Echo © Oculus

Facebook annonce ce 22 juin au soir son acquisition du studio de développement de jeux vidéo Ready at Dawn. Il s'agit de son troisième rachat de studio en moins d'un an, après Beat Games en novembre 2019 et Sanzaru Games en février. Créé en 2003 en Californie, Ready at Dawn s'est illustré sur la console PSP de Sony à ses débuts avant de pivoter ces dernières années vers la réalité virtuelle.

Son jeu narratif Lone Echo, publié par Oculus Studios, a été acclamé à sa sortie en 2017, de même que ses dérivés multijoueurs Echo Arena et Echo Combat. Leur gameplay repose sur un système très convaincant de mouvement en micro-pesanteur accompagné d'une représentation complète du corps par cinématique inverse. Ready at Dawn travaille actuellement sur Lone Echo II, dont la sortie est prévue cette année sur la plateforme Oculus Rift. Ready at Dawn continuera d'opérer indépendamment dans ses locaux actuels d'Irvine en Californie et de Portland dans l'Oregon. L'intégralité de ses employés rejoindront les équipes d'Oculus.

Facebook ne communique pas pour le moment sur le développement de futurs titres (après la sortie de Lone Echo II), ni sur un éventuel recentrage sur l'Oculus Quest, son casque VR tout-en-un qui connaît actuellement un beau succès. Le Quest dispose d'une belle base installée, et Ready at Dawn y a déjà porté Echo Arena et Echo Combat, mais sa puissance de calcul limitée ne permet pas d'y développer des expériences aussi graphiquement impressionnantes que sur PC. Le Quest peut cependant profiter des expériences PC via une connexion par câble avec le mode Oculus Link.

Une stratégie de consolidation de l'écosystème Oculus

Avec ce rachat, Facebook poursuit sa stratégie de consolidation de ses efforts en matière de production de contenu pour la réalité virtuelle. Elle a été entamée en début d'année dernière, marquant un pivot par rapport à la précédente politique d'Oculus Studios de financer des productions externes auprès de studios tiers. Un changement qui peut s'expliquer à la fois par la maturité croissante de la plateforme et la concurrence accrue sur le secteur du jeu vidéo avec des rachats de studios indépendants provenant de plusieurs gros acteurs (Microsoft, Sony, Google...).


Insomniac Games, un autre studio partenaire d'Oculus qui a notamment créé le jeu Stormland, a par exemple été racheté par Sony en août 2019, avant même la sortie du jeu. Bien que Facebook ne donne pas d'indications sur ses futurs projets, on peut supposer que d'autres rachats vont suivre. Le studio Twisted Pixels, autre partenaire de longue date (Wilson's Heart, Defector, Path of the Warrior), pourrait être le prochain sur la liste.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media