Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook remanie son projet de métavers en réalité virtuelle et le renomme Horizon Worlds

Vidéo Deux ans après son annonce, le grand projet de réseau social en réalité virtuelle de Facebook semble progresser un peu. Bien que n'étant toujours pas disponible au public, il s'ouvre à de nouveaux créateurs avec un financement de 10 millions de dollars. Ses outils de création ont été renforcés et l'entreprise veut les mettre à l'épreuve. Anciennement "Facebook Horizon", l'application se voit aussi dotée d'une nouvelle identité : Horizon Worlds.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook remanie son projet de métavers en réalité virtuelle et le renomme Horizon Worlds
Facebook remanie son projet de métavers en réalité virtuelle et le renomme Horizon Worlds © Facebook

Facebook relance son expérience sociale de réalité virtuelle sous le nom d'Horizon Worlds ce 8 octobre. Une manœuvre dont avait laissé présager l'annonce il y a deux mois de l'application de réunion virtuelle Horizon Workrooms. La marque Horizon semble dédiée aux expériences de réalité virtuelle sociales de Facebook, tandis que les produits et applications "gaming" sont estampillés Oculus.

Développer un "métavers" reliant une multitude de mini-mondes
Nommé Facebook Horizon lors de son annonce en septembre 2019, cette sorte de réseau social VR n'est toujours pas disponible en dehors des Etats-Unis, et reste aujourd'hui seulement disponible auprès d'utilisateurs triés sur le volet. La vision qui l'entoure est ambitieuse, mélangeant des espaces virtuels communs et privés, avec la possibilité pour les utilisateurs de créer leur propre mini-expérience à l'aide d'outils "low code" assez étoffés.

Un principe similaire à celui de Roblox ou Rec Room, et qui touche au concept de "métavers", une notion aussi populaire qu'elle est vague et qui implique une interconnexion entre de très nombreux mondes différents dans lesquels les utilisateurs pourront naviguer à loisir de façon simple. Fin septembre, Facebook avait déclaré qu'il allouerait 50 millions de dollars pour financer des recherches sur la création d'un métavers "responsable". Leader actuel du marché de la réalité virtuelle grand public en plus d'être un titan des réseaux sociaux, l'entreprise semble bien décidée à surfer sur la popularité du concept.
 


10 millions de dollars pour les créateurs de contenu
Pour dynamiser la création de contenus dans Horizon Worlds, Facebook va allouer 10 millions de dollars qui seront distribués aux créateurs en herbe. L'entreprise indique avoir passé les douze derniers mois à améliorer ses outils de world-building et de scripting pour donner un maximum de liberté aux créateurs. Elle entend désormais passer à la vitesse supérieure en faisant croître la communauté (qui ne reste accessible que sur invitation).

Les fonds seront distribués de trois manières différentes : des compétitions de création de mondes avec des prix allant jusqu'à 10 000 dollars pour les trois premières places ; un programme d'accélération pour aider les personnes désireuses d'acquérir les compétences nécessaires en création 3D ; un fonds dédié aux développeurs pour créer des expériences plus complexes, notamment impliquant des mini-jeux.

A terme, Facebook compte intégrer un aspect mercantile à l'application, avec la possibilité d'acheter, vendre et échanger des objets, ou de créer des évènements payants. A noter que le moteur de jeu Unity, qui pouvait être utilisé pour créer des mondes dans Horizon à son lancement en 2019, n'est désormais plus compatible.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.