Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook sort un clone de Snapchat pour les pays émergents

Jamais deux sans trois. Malgré deux tentatives infructueuses de créer un concurrent à Snapchat, Facebook retente sa chance avec Flash, un clone pur et simple qu'il destine aux marchés émergents. L'objectif : prendre Snapchat de vitesse sur ces marchés avec une application pensée pour les petits forfaits et les connexions bas débit. Le Brésil décidera de la pertinence de cette stratégie.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook sort un clone de Snapchat pour les pays émergents
Facebook sort un clone de Snapchat pour les pays émergents

Snap (anciennement Snapchat) est l'une des rares start-up à avoir dit non à Facebook lorsqu'il a tenté de la racheter, en 2013, pour 3 milliards de dollars. Le géant technologique n'a eu de cesse depuis de tenter d'émuler son succès, que ce soit en rajoutant des fonctionnalités similaires à ses produits (Facebook, Instagram, Messenger), en tentant de racheter d'autres start-up similaires (la dernière en date est Snow, une application créée par le groupe coréen Naver), ou en développant ses propres applications concurrentes (Poke, puis Slingshot). Toutes ses tentatives ont échoué jusqu'ici, mais l'entreprise de Mark Zuckerberg refuse de jeter l'éponge.

Flash, un nouveau clone de Snapchat

Elle revient aujourd'hui avec Flash, un clone de Snapchat à destination des pays émergents. L'application est disponible au Brésil depuis le mardi 8 novembre 2016 sur le Google Play Store, et arrivera sur d'autres marchés dans les mois qui viennent. Comme son modèle, elle permet d'échanger photos et vidéos éphémères, et éventuellement d'y appliquer des effets. Facebook mise sur ce positionnement vers les marchés émergents pour faire de cette énième tentative un succès.

 

Si Snapchat a déjà conquis les marchés nord-américain (60 millions d'utilisateurs quotidiens) ou européen, son emprise n'est pas encore assurée dans le reste du monde. Pour lui donner un avantage face à l'original, Facebook l'a développé spécifiquement pour fonctionner dans un environnement ou les connexions sont rares et les débits faibles. L'app pèse par ailleurs moins de 25 Mo, soit trois fois moins que Snapchat.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale