Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook aurait cherché à obtenir les données bancaires de ses utilisateurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Facebook aurait approché certaines banques américaines afin d'avoir accès aux données de leurs clients, selon le Wall Street Journal. Une démarche surprenante après le récent scandale Cambridge Analytica.

Facebook aurait cherché à obtenir les données bancaires de ses utilisateurs
Facebook aurait approché de grandes banques américaines l'année dernière, selon le Wall street journal. © Facebook

Facebook se serait rapproché de certaines grandes banques américaines pour leur demander de partager les données financières de leurs clients, rapporte le Wall Street Journal dans un article du 6 août. Le réseau social aurait fait cette démarche afin d’offrir de nouveaux services aux usagers de sa plateforme de conversation instantanée Messenger.

 

Facebook voulait accéder aux transactions bancaires de ses utilisateurs

JPMorgan Chase, Wells Fargo, Citigroup, et US Bankcorp ont ainsi été approchées l’année passée, selon des sources proches du dossier. Facebook souhaitait avoir accès aux transactions financières effectuées par carte bancaire, mais aussi aux soldes des comptes courants, explique le WSJ. Le géant d'Internet, qui ne cache pas sa volonté de devenir plus qu’un réseau social, voulait savoir vers quels commerces les clients se tournaient.

 

Il aurait aussi évoqué en contrepartie la mise au point de fonctionnalités permettant aux usagers des banques de consulter leurs comptes sur le réseau social et d’être directement alertés en cas de fraude, rapporte le journal. En échange, les banques auraient vu leurs offres relayées sur Messenger. Selon le Wall Street Journal, Facebook aurait assuré à ses interlocuteurs que ces informations ne seraient pas utilisées à des fins publicitaires, ni partagées avec des tiers.

 

Avant les banques, Facebook démarchait les hôpitaux

Les banques, qui tentent de se digitaliser afin d’atteindre de nouveaux marchés, s’intéressent de près à ces plateformes qui accaparent une part croissante du commerce en ligne. Mais le récent scandale Cambridge Analytica, en relançant la question de la protection des données personnelles des utilisateurs, les a rendues plus frileuses. Selon le quotidien, Chase aurait ainsi mis fin aux négociations.

 

Plus tôt cette année, la chaîne de télévision américaine CNBC avait dévoilé que le réseau social s’était rapproché des hôpitaux afin de récolter les informations médicales de ses utilisateurs. Les données, selon Facebook, devaient aider les hôpitaux à mieux établir leurs offres de soins et prévenir les maladies cardiaques. Le groupe a depuis suspendu ses recherches.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale