Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook, WhatsApp et Instagram ne seront plus préinstallés sur les futurs smartphones Huawei

Les revers continuent pour Huawei. Après l'interdiction d'utiliser les applications et services de Google sur ses smartphones, c'est Facebook qui met un terme à son partenariat pour la préinstallation de ses applications sur les téléphones du constructeur chinois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook, WhatsApp et Instagram ne seront plus préinstallés sur les futurs smartphones Huawei
Facebook, WhatsApp et Instagram ne seront plus préinstallés sur les futurs smartphones Huawei © www.thoughtcatalog.com

Les retombées de la mise au ban de Huawei par le gouvernement américain continuent de pleuvoir. Ce 7 juin 2019, c'est Facebook qui indique que ses applications (Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram) ne seront plus préinstallées sur les futurs smartphones du constructeur chinois, comme le rapporte Reuters.

 

Les applications de Facebook sont parmi les plus populaires sur smartphones, et le géant californien signe régulièrement des accords avec les principaux fabricants pour que ces dernières soient préinstallées sur les appareils. Cela renforce sa position et réduit sa dépendance vis-à-vis du Google Play Store. Ce ne sera désormais plus le cas pour les téléphones Huawei.

 

Un coup dur de plus, même s'il sera toujours possible d'installer Facebook

Les téléphones Huawei déjà fabriqués ne seront évidemment pas impactés, mais cette nouvelle représente un coup dur pour Huawei dans le contexte actuel, puisqu'il s'est aussi vu interdire l'utilisation de la version d'Android que développe Google. Continuer d'avoir les applications Facebook installées par défaut aurait mitigé dans une certaine mesure l'impact que représente la perte du Google Play Store. Dans les faits, ces applications ne seront plus disponibles par défaut et ne pourront plus être installées depuis le Store.

 

Tout n'est cependant pas perdu. Facebook propose des liens pour installer son application directement depuis le web, et il est probable que les deux entreprises feront en sorte de permettre aux utilisateurs débrouillards de contourner les mesures d'interdiction américaines. Cela reste malgré tout une épine de plus dans le pied du géant chinois, chose dont il n'a vraiment pas besoin en ce moment. La somme combinée de toutes ces mauvaises nouvelles pourraient sérieusement impacter les ventes de cette entreprise qui était encore bien partie il y a quelques mois pour devenir le premier fabricant de smartphones au monde.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale