Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Faut pas déconner avec ces choses là

Ex-directeur commercial de relaxnews et de My Little Paris, Thomas Barret a décidé en 2015 de créer son entreprise. Ambition : ré-enchanter nos matins, avec sa gamme d’accessoires siglés The Morning Company. Chose peu commune, il choisit dès le début de son aventure de tenir un carnet de bord, afin de partager ses premiers pas et ses péripéties d’entrepreneur. L'Usine Digitale publie, chaque semaine, ses récits.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Faut pas déconner avec ces choses là
Faut pas déconner avec ces choses là

Endurer les remises en questions quotidiennes et les doutes, j’y suis prêt.

 

Encaisser les problèmes de logistique et les retards de production, je veux bien.

 

Ramer jour après jour pour faire de The Morning Company le leader mondial du ré-enchantement du matin, je l’ai choisi.

 

Mais me priver de mes PPU, ça, je veux pas. Impossible. Je suis contre. Vraiment très contre.

 

Car comme ils l’indiquent, mes PPI – Plaisirs Périphériques Indispensables – me sont nécessaires. Et pourtant, en ce moment, ils se font rares ou incertains. Les bières en terrasse se comptent sur les doigts de la main (oui, je travaille en buvant… et l’inverse), et dans des conditions peu amènes. Quant à Roland Garros, c’est pas mieux : disparu des écrans. Enfin, ça réapparait par moments, mais pas longtemps, et on sait jamais vraiment quand.

 

L’incertitude, j’en ai déjà ma dose au quotidien comme entrepreneur : du coup, si elle peut épargner mes plaisirs périphériques, je ne serais pas contre. Question d’équilibre. Et de pérennité de mon business.

 

D’ailleurs, à bien regarder, les chiffres sont terrifiants : la courbe du nombre de jours de pluie par an ressemble à s’y méprendre à celle nombre de défaillance d’entreprise (période 2013-2015). Cette corrélation statistique est bien la preuve irréfutable que la météo est un facteur clé dans l’équilibre psychologique des entrepreneurs. Qu’attendent donc les pouvoirs publics pour agir ?

 

Bon, heureusement j’ai tout de même réussi à avancer malgré ces contrariétés aquatiques majeures. Et à sortir 2 nouveaux accessoires : Proust et Mazarin. D’ailleurs, si vous voulez les voir en vrai, et moi aussi, venez entre le 10 et le 18 juin au 39 galerie Vivienne dans le 1er pop-up store The Morning Company,.

 

Le reste de ma semaine en quelques chiffres

19 jours avant la fête des pères : ça chauffe !

3 heures de shooting photo dans ma future boutique

1 dossier de presse refait intégralement, à mettre entre toutes les mains

4 emails importants envoyés à Colette, Merci, Conran  et Le Bon Marché

1 bière en terrasse par temps gris… c’est un peu nul

 

Thomas Barret, néo-entrepreneur

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale