Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Faute de cash, Viadeo quitte la Chine et se recentre sur la France

Viadeo a mis un point final à son aventure chinoise. Faute de cash pour financer son développement sur place, le réseau social professionnel tricolore se recentre sur la France. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Faute de cash, Viadeo quitte la Chine et se recentre sur la France
Faute de cash, Viadeo quitte la Chine et se recentre sur la France © D.R. - Tianji
Viadeo quitte la Chine et les marchés applaudissent. L'action du réseau social tricolore a bondi de 17% à la suite de cette annonce réalisée le 24 décembre. Les actionnaires sont ravis de cette sortie, car pour se développer dans le pays, il faut des moyens considérables dont le réseau social professionnel ne dispose pas. 
 
"Dans les notes d'analystes, la Chine est présentée comme un danger pour le groupe car elle consomme 7 à 8 millions d'euros de cash par an", expliquait début décembre le PDG de Viadeo Dan Serfaty dans un entretien accordé au Journal du Net. "Pour se battre sur ce marché, il faut y mettre les moyens. C'est un pays qui coûte cher", avait-il poursuivi. 
 
la coûteuse aventure chinoise de Viadeo a démarré en 2007
 
Une nouvelle tête à la direction de Viadeo
 
Le conseil d'administration de Viadeo va nommer un directeur général délégué qui se concentrera sur le redéploiement stratégique de l'entreprise et tentera d'atteindre des objectifs de rentabilité. 

 

La dispendieuse aventure chinoise de Viadeo a démarrée en 2007 avec le rachat de son homologue chinois Tianji. Ce service, dont la marque a été conservée, représente en 2012 près de la moitié du million de nouveaux inscrits recrutés dans le monde chaque mois par Viadeo à l'époque. Mais la filiale de la société tricolore est un gouffre financier. Rien qu'au premier semestre 2015, elle affichait une perte de 2,8 millions d'euros. Sur l'année 2014, ses déficits s'élevaient à 5,1 millions d’euros. 
 
Pour financer ce panier percé, qui lui permettait tout de même de faire croître fortement son nombre d'utilisateurs, Viadeo avait levé 24 millions d'euros en 2012, dont 10 apportés par le Fond stratégique d'investissement (FSI). Mais ce n'est pas suffisant. 
 
Le réseau social professionnel comptait collecter en plus 40 millions d'euros lors de son entrée en Bourse à l'été 2014. Mais l'opération n'a pas été aussi juteuse que prévu : il n'est parvenu à réunir que 23 millions d'euros. Le jour de l'introduction, l'action perdait 17%. Faute de parvenir à susciter la confiance de nouveaux investisseurs, a décidé de se recentrer sur son coeur de cible, la France, où elle réalise 95% de ses revenus. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale