Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[FIC 2021] Après Wavestone, Orange Cyberdéfense obtient la qualification PRIS de l'Anssi

L'Anssi a délivré un visa de sécurité à Orange Cyberdéfense pour la qualification de "prestataire de réponse aux incidents de sécurité" (PRIS). La filiale de l'opérateur télécom répond aux exigences de la Loi de Programmation Militaire et est considérée comme un partenaire de confiance pour les opérateurs d'importance vitale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[FIC 2021] Après Wavestone, Orange Cyberdéfense obtient la qualification PRIS de l'Anssi
[FIC 2021] Après Wavestone, Orange Cyberdéfense obtient la qualification PRIS de l'Anssi © Orange Cyberdéfense

Orange Cyberdéfense, la filiale d'Orange dédiée à la sécurité informatique, annonce ce mercredi 8 septembre à l'occasion du Forum international de la cybersécurité (FIC) qui se tient à Lille avoir obtenu le Visa de sécurité pour sa qualification de "prestataire de réponse aux incidents de sécurité" (PRIS). 

Un partenaire de confiance
Ce label, délivré par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), atteste que l'entreprise est un partenaire de confiance qui propose des solutions robustes. Le référentiel PRIS a été créé en 2014 et mis à jour en 2017. Il permet d'identifier les acteurs de la cybersécurité capables d'assurer le niveau de sécurité exigé par la Loi de Programmation Militaire (LPM) de 2019-2025.

Ce précieux sésame est particulièrement important pour les opérateurs d'importance vitale (OIV) qui sont légalement tenus d'appliquer un certain nombre de règles de sécurité. Ces acteurs publics ou privés, présents dans les secteurs du traitement de l'eau, de l'énergie ou encore de la finance, peuvent ainsi repérer facilement les prestataires de confiance auxquels ils peuvent confier la gestion de leur sécurité informatique. 

Wavestone, premier détenteur
Pour obtenir la qualification PRIS, les fournisseurs doivent être capables de répondre à 213 exigences, 153 points de contrôle et 66 preuves documentaires. Jusqu'ici, seul le cabinet français Wavestone avait été certifié par l'Anssi en juin 2020. Plusieurs prestataires sont également en cours de certification, tels qu'Airbus CyberSecurity, Thales Six GTS, Capgemini Technology Services... 

La filiale de l'opérateur télécom complète ainsi sa panoplie de labels. Elle est déjà qualifiée "prestataire d’audit de la sécurité des systèmes d’information" (PASSI) et "prestataires de détection d’incidents de sécurité" (PDIS). 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.