Fimalac finalise le rachat d'Allociné.fr pour 67 millions d'euros

La holding d'investissement française Fimalac a annoncé le 16 juillet la finalisation de l'acquisition de la plateforme web Allociné.fr après des négociations exclusives avec son propriétaire, le fonds américain Tiger Glogal Management.

Partager
Fimalac finalise le rachat d'Allociné.fr pour 67 millions d'euros

La société holding Fimalac s'octroie 98 % du capital du groupe Allociné pour un prix de 66,9 millions d'euros, a-t-elle annoncé dans un communiqué le 16 juillet. Cette transaction finalise une opération annoncée le 11 juillet.

La société de l'homme d'affaires français Marc Ladreit de Lacharrière était entrée en négociations exclusives pour racheter Allociné, groupe de médias d'information sur le cinéma et les séries télévisées, au fonds américain Tiger Glogal Management.

Elle avait précisé qu'une fois l'opération achevée, le nouvel ensemble constitué par Fimalac, avec Webedia, Terrafemina et Allociné, deviendrait le quatrième groupe média digital français et le leader sur la thématique du divertissement, un "champion français du divertissement numérique" selon les mots employés par Marc Ladreit de Lacharrière.

(avec Reuters)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS