Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Saint-Marin est devenu le premier pays entièrement couvert par la 5G fin 2018... avant Monaco !

Vu ailleurs L’Usine Digitale annonçait la semaine dernière que Monaco était devenu le premier pays entièrement couvert en 5G. C’était sans compter sur le micro-Etat de Saint-Marin. Cette petite république, enclavée dans l’Est de l’Italie, a effectivement inauguré son réseau 5G dès la fin de l’année 2018. Une précision apportée par l'équipementier finlandais Nokia.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Saint-Marin est devenu le premier pays entièrement couvert par la 5G fin 2018... avant Monaco !
Saint-Marin est devenu le premier pays entièrement couvert par la 5G fin 2018... avant Monaco ! © Max_Ryazanov / Wikimedia Commons

C’est un Etat discret. La république de Saint-Marin, enclavée dans l’Est de l’Italie, n’a pas communiqué autour du lancement de son réseau 5G. Pourtant, c’est bien ce micro-Etat qui est devenu le premier pays entièrement couvert par cette nouvelle technologie mobile fin 2018… sept mois au moins avant Monaco !

 

LA RURALITé, UN AVANTAGE POUR LE DéPLOIEMENT

Simple erreur ou opportunisme ? Le propriétaire de Monaco Telecom, Xavier Niel – aussi propriétaire de Free en France –, s’était empressé de mettre en avant le caractère inédit d’un tel déploiement. C’était sans compter la ruralité de Saint-Marin, qui lui a donné l’ascendant sur son concurrent monégasque. En matière de 5G, une forte concentration de bâtiments signifie en effet que davantage d’antennes doivent être installées. Huit sites ont ainsi suffit à couvrir 99 % du territoire saint-marinais, quand 27 ont été nécessaires à Monaco… pour un territoire 30 fois plus petit (2 km² contre 61 km²).

 

Saint-Marin compte à peu près la même population que Monaco. Les deux micro-Etats font donc des candidats idéals au développement de cas d’usage de la 5G. L’opérateur italien TIM, en charge du déploiement de la technologie à Saint-Marin, a fait appel au Finlandais Nokia – qui a annoncé avoir signé 42 contrats commerciaux. Un pied de nez au Chinois Huawei, qui a récemment repris la tête de la course avec quelque 50 contrats signés à ce jour et à qui la principauté de Monaco a fait confiance pour déployer son nouveau réseau.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media