Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Fin du conflit juridique qui opposait Samsung et LG sur les brevets d’écrans

Les deux géants de l’électronique Samsung et LG ont décidé de souffler un peu : depuis plusieurs années, ils se livraient une bataille juridique acharnée dans le domaine des brevets d’écran. Elle s’est achevée ce 24 septembre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Fin du conflit juridique qui opposait Samsung et LG sur les brevets d’écrans
Fin du conflit juridique qui opposait Samsung et LG sur les brevets d’écrans

LG et Samsung ont annoncé la fin d’un démêlé juridique complexe ce 24 septembre. Samsung accusait LG d’avoir utilisé certaines de ses innovations pour fabriquer ses propres appareils et vice-versa. Ces technologies protégées par des brevets ont permis aux deux groupes de développer des écrans à cristaux liquides (LCD) et à diode électroluminescente organique (OLED). Ce sont des composants essentiels de leurs télévisions, smartphones et tablettes.

Se soutenir pour mieux régner

Ils ont annoncé dans un communiqué avoir abandonné toutes les poursuites pour violations de brevets qu’ils avaient engagées l’un contre l’autre. Elles étaient pourtant nombreuses : LG avait par exemple attaqué Samsung en justice pour violation sur sept brevets en septembre 2012. En juillet de la même année, ce sont six employés de LG qui étaient accusés par Samsung d’avoir volé des "secrets" technologiques entre 2010 et 2011.

"Il a été décidé que nous devions l'un et l'autre porter nos efforts sur la consolidation de notre position dominante dans le monde en coopérant plutôt qu'en poursuivant ces contentieux sur les brevets, coûteux à tous égards", a expliqué Samsung Display (filiale de Samsung). Les deux entreprises laissent planer le mystère sur la forme que prendra leur éventuelle coopération. Une seule chose est sure : "L'essentiel pour nous est de renforcer notre compétitivité", a indiqué LG à l’AFP.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media