Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Finalement, quels financements pour les fablabs français ?

Les 14 projets d’atelier numérique sélectionnés par Bercy devront se partager une enveloppe de 2 millions d’euros. Rien à voir avec les 15 millions prévus dans le cadre des ex quartiers numériques.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Finalement, quels financements pour les fablabs français ?
Finalement, quels financements pour les fablabs français ? © Pascal Guittet

Même les conseillers de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Economie numérique, perdent leur latin entre les différentes enveloppes budgétaires prévues pour financer les fablabs (ateliers numériques) en France. Pour l’appel à projet lancé par la DGCIS, le service de Bercy dédié au Redressement productif, en juin 2013, une enveloppe d’un million d’euros était prévue. Elle devait financer 7 projets.

Las, le nombre de projet reçus (154) et surtout leur qualité ont incité le service d’Arnaud Montebourg à doubler la mise pour financer deux fois plus de projets. C’est donc 2 millions d’euros que se partageront les 14 fablabs sélectionnées. De 50 000 à 200 000 euros en moyenne pour chacune. Et encore, Arnaud Montebourg regrettait-il de ne pas avoir pu en sélectionner plus.

Des fablabs dans la Franch Tech

Rien à voir donc, avec les projets de fablabs qui pourraient être financés dans les "quartiers numériques" qui obtiendront le label French Tech, lancé par Fleur Pellerin début décembre. Ces projets-là, pourront puiser dans l’enveloppe de 200 millions d’euros prévus dans le projet de loi de finance 2014, initialement pour financer des quartiers numériques, mais réorientés vers la promotion des écosystèmes de start-up innovantes de la French Tech. Vous suivez toujours ?

En revanche, les 15 millions d’euros initialement prévus spécifiquement pour les fablabs, dans cette même loi de finance et liés aux 200 millions d’euros des quartiers numériques (pardon French Tech !), via le fonds du programme d’investissements d’avenir, seraient finalement utilisés pour la promotion de ce même label French Tech...

Pour résumer, Bercy a dégagé 2 millions d’euros pour les fablabs. En revanche, on ne sait plus combien le Programme d’investissements d’avenir y consacrera. Seule chose certaine : les fablabs n’entrent pas dans l’enveloppe "coeur de filière" numérique, comme j’ai pu l’extrapoler. A tort.

Aurélie Barbaux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale