Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Fintech] PayPlug encourage l'omnicanal... avec une solution de paiement physique

L'entreprise francaise PayPlug annonce une solution permettant d'allier le paiement digital et le paiement physique. Pour cela la start-up pourra équiper les commerçants de terminaux de paiement électroniques (TPE) en septembre prochain.    

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Fintech] PayPlug encourage l'omnicanal... avec une solution de paiement physique
[Fintech] PayPlug encourage l'omnicanal... avec une solution de paiement physique

Dès le mois de septembre 2019, PayPlug proposera à tous les commerçants une solution de terminal de paiement physique (TPE). La fintech, lancée en 2012 et spécialisée dans les outils de commerce en ligne, dit constater une volonté grandissante de ses 10 000 clients de se lancer dans le commerce physique, mais aussi des difficultés concernant la gestion des deux business. Elle a fait cette annonce le 25 avril 2019.

 

"Il y a un fait qui paraît surprenant, comparé à quelques années où nous avions les commerces physique qui souhaitaient vendre en ligne, désormais la tendance est inverse. Les commerces débutent en ligne car cela est peu coûteux, et une fois qu'ils ont commencé à se faire connaitre ils veulent ouvrir leur propre magasin" explique Antoine Grimaud, CEO de PayPlug.

 

"Cependant il existe aussi des difficultés pour les entreprises à gérer efficacement les paiements physique et digital car ces systèmes fonctionnent de façon totalement séparés". Pour remédier à cela PayPlug présentera sa solution avec l'expertise d'un fabricant spécialisé dans les TPE, comme Ingenico ou Synalcom (leur choix n'est pas encore arrêté).

 

Allier le digital et le physique

L'innovation PayPlug ne se trouvera pas dans le terminal mais dans la façon de regrouper les données du paiement physique pour les intégrer de façon homogène aux données récoltées par le e-commerce. Ainsi le commerçant pourra avoir toutes les informations sur la même interface et synchroniser ses opérations, accéder à l'historique, importer des données sur Excel par exemple, aussi bien pour les versements provenant des TPE que des sites internet. "Cela améliorera la compréhension et toute la gestion de la comptabilité", assure Antoine Grimaud.

 

La solution sera indépendante des banques, précise Antoine Grimaud. "Nos marchands seront désormais indépendants de leurs banques, s’ils décident d’en changer, ils pourront conserver le même terminal de paiement sans que cela vienne impacter leur capacité à encaisser au quotidien”.

 

S'il existe des solutions qui semblent plus moderne que le TPE, comme les petits boîtiers à fixer sur le téléphone pour lire les cartes bancaires, elles ne sont pas tout à fait au point et restent souvent en second plan, d'après le CEO. "Cela peut être utile sur des salons ou des déplacements, mais les commerçants et les clients préfèrent le TPE. Cette solution est familière et a déjà prouvé sa fiabilité." Il poursuit : "les frais de transactions sont aussi plus élevés pour ces outils, alors que le TPE n'est pas un gros investissement et demande des frais plus faibles".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale