Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Fleurs d’Ici lève 5,5 millions d’euros pour déployer sa plateforme WeTradeLocal dans d'autres secteurs

Levée de fonds La start-up Fleurs d’Ici, fournisseur de fleurs éthiques et locales, a annoncé un tour de table de 5,5 millions d’euros. Ces fonds serviront à déployer sa plateforme WeTradeLocal, qui permet de connecter les producteurs agricoles locaux avec des unités de transformation artisanales, auprès d'autres filières comme les secteurs alimentaire et textile.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Fleurs d’Ici lève 5,5 millions d’euros pour déployer sa plateforme WeTradeLocal dans d'autres secteurs
Fleurs d’Ici lève 5,5 millions d’euros pour déployer sa plateforme WeTradeLocal dans d'autres secteurs © Axereal

L'agritech française se met au service des fleurs éthiques. La start-up Fleurs d'Ici lève 5,5 millions d'euros en Série A auprès de 2050, Bpifrance, BNP Paribas Développement et Kalian Group. Le but : poursuivre le développement de sa marque de fleurs locales et de saison, et participer à la relocalisation des filières agricoles en commercialisant sa solution logicielle WeTradeLocal qui est derrière Fleur d'Ici.

des moyens logistiques
"Dans un marché où 9 fleurs sur 10 sont importées, entraînant de lourdes conséquences sociales et environnementales", indique Fleurs d’Ici, la marque propose aux entreprises comme aux particuliers des fleurs "éthiques 100% locales et de saison, partout en France". Pour ce faire, la société dispose de WeTradeLocal, un logiciel de gestion des filières, permettant de connecter les producteurs agricoles locaux avec des unités de transformation artisanales indépendantes et des moyens logistiques de distribution décarbonés.

Fleurs d’Ici est née en 2017 suite à la rencontre de l'ancienne reporter Hortense Harang et Chloé Rossignol. L'objectif est d'offrir des produits locaux et accessibles aux consommateurs. La société compte à ce jour plusieurs dizaines de milliers de clients particuliers et plus de 200 entreprises clientes, dont LVMH, Orange, le consortium Stade de France ou encore le Conseil Régional d’Ile de France pour lesquelles elle assure un service de fleurissement régulier des locaux.

S'ouvrir à de nouveau secteurs
Avec cette levée de fonds, WeTradeLocal souhaite s'implanter durablement sur le marché de la fleur et densifier son réseau de partenaires. La plateforme souhaite également se développer à l'international en recréant des écosystèmes locaux pays par pays. L'un des principaux chantiers étant le déploiement de l’infrastructure numérique afin d’étendre sa solution à d’autres verticales agricoles et contribuer aux efforts de relocalisation.

C'est d'ailleurs ce qui a attiré les investisseurs de 2050 qui "souhaitent financer l’émergence d’un système agro-alimentaire renouant avec la fertilité des sols, renforçant la biodiversité et sécurisant l’équation économique de tous les acteurs de la chaîne afin de proposer des produits qualitatifs et durables répondant aux attentes des consommateurs", indiquent-ils dans un communiqué.

En effet, Fleurs d'Ici prévoit par la suite de déployer sa solution dans les secteurs alimentaire et textile. "Comme nous allons de la graine au vase, nous irons de la fourche à la fourchette", a annoncé Hortense Harang. Pour s'établir en alternative à Amazon, positionnée sur les produits durables et les circuits courts, le chemin est encore long.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.