Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Flipkart, l'Amazon indien, en passe de décrocher un financement de 3 milliards de dollars

Vu ailleurs Le géant indien du commerce électronique Flipkart serait sur le point de décrocher un financement de 3 milliards de dollars avant son introduction en bourse. Selon Bloomberg, au moins 300 millions de dollars proviendrait du conglomérat japonais Softbank.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Flipkart, l'Amazon indien, en passe de décrocher un financement de 3 milliards de dollars
Flipkart, l'Amazon indien, en passe de décrocher un financement de 3 milliards de dollars © Flickr - Sankarshan Mukhopadhyay

Flipkart, le géant indien du commerce électronique est en discussion pour lever au moins 3 milliards de dollars, croit savoir Bloomberg. Selon le média économique, cette levée de fonds se fera auprès d'investisseurs dont SoftBank Group, ainsi qu'auprès de plusieurs fonds souverains dont le singapourien GIC, l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada et l'Abu Dhabi Investment Authority.

Fondée en 2007 par deux anciens ingénieurs d'Amazon, Flipkart a été rachetée pour 16 milliards de dollars par Walmart en 2018, dans ce qui est la plus grande acquisition jamais réalisée par le détaillant américain. Walmart a depuis investi plus de 1,5 milliard de dollars dans la plateforme indienne devenant ainsi un concurrent de taille face à Amazon sur le marché indien.

Désormais Flipkart souhaite préparer son introduction en bourse, investir dans sa chaîne d'approvisionnement et renforcer sa technologie rapporte des sources proches du dossier.

Une introduction en bourse retardée
La start-up vise une valorisation d'environ 40 milliards de dollars avant une entrée en bourse qui devrait avoir lieu l'année prochaine. Il s'agirait alors de la plus grande introduction en bourse d'une start-up indienne. Initialement Flipkart envisageait son introduction pour le quatrième trimestre de 2021, mais a dû rebrousser chemin face à la pandémie et la recrudescence des cas en Inde.

Flipkart s'est alors concentré sur son développement local en étendant son offre à davantage de villes indiennes, rapporte Bloomberg. Forte de ses ventes de produits électroniques, d'équipement pour la maison, mais aussi de soins de santé, d'épicerie et de mode, la start-up enregistre un chiffre d'affaires annuel d'environ 15 milliards de dollars, confie une source proche.

Un marché prometteur
Avec une population de 1,3 milliard d'habitants, l'Inde est un marché en pleine croissance au niveau du commerce électronique. Tandis que la population s'équipe davantage, la place de marché nationale a un véritable cran d'avance sur le territoire par rapport à ses concurrents internationaux.

La société japonaise SoftBank, qui avait déjà soutenu Flipkart avant de vendre sa participation à Walmart, pourrait investir entre 300 et 500 millions de dollars du total par le biais de son Vision Fund II, rapporte Bloomberg. Contactés par le média, SoftBank et GIC ont refusé de commenter. De son côté, Flipkart n'a pas encore répondu aux sollicitations du média, mais devrait fournir davantage d'informations dans les jours à venir.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.