Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Flipkart, le géant indien du e-commerce électronique, lève 3,6 milliards de dollars

Levée de fonds Flipkart, l'Amazon indien, a confirmé avoir levé 3,6 milliards de dollars avant son introduction en bourse. Ce nouveau tour de table, le plus important pour une start-up indienne, marque le retour du conglomérat japonais SoftBank dans la liste des investisseurs de la société.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Flipkart, le géant indien du e-commerce électronique, lève 3,6 milliards de dollars
Flipkart, le géant indien du e-commerce électronique, lève 3,6 milliards de dollars © Flipkart

Annoncé il y a quelques semaines par Bloomberg, le géant indien du commerce électronique Flipkart a confirmé ce lundi 13 juillet 2021 un tour de table de 3,6 milliards de dollars. Une levée de fonds qui valorise Flipkart à 37,6 milliards de dollars alors qu'il envisage de s'introduire en bourse aux Etats-Unis pour atteindre une valorisation de 50 milliards de dollars.

Ce nouveau tour de table, le plus important pour une start-up indienne, a été mené par le GIC (l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada), SoftBank Vision Fund 2 et Walmart. Ont également contribué DisruptAD, Qatar Investment Authority, Khazanah Nasional Berhad, Tencent, Willoughby Capital, Antara Capital, Franklin Templeton et Tiger Global.

Le retour de SoftBank
Fondée en 2007 par deux anciens ingénieurs d'Amazon, Flipkart a été rachetée pour 16 milliards de dollars par Walmart en 2018, dans ce qui est la plus grande acquisition jamais réalisée par le détaillant américain. Désormais Flipkart souhaite préparer son introduction en bourse, investir dans sa chaîne d'approvisionnement et renforcer sa technologie.

"Tout en servant nos consommateurs, nous allons nous concentrer sur l'accélération de la croissance pour des millions de petites et moyennes entreprises indiennes, y compris les kiranas (des petites boutiques familiales en Inde). Nous continuerons à investir dans de nouvelles catégories et à tirer parti de la technologie made in India pour transformer les expériences des consommateurs et développer une chaîne d'approvisionnement de classe mondiale", a détaillé Kalyan Krishnamurthy, directeur général du groupe Flipkart dans un communiqué.

Cet investissement marque surtout le retour de SoftBank en tant qu'actionnaire de Flipkart. SoftBank s'était détaché de la start-up lors du rachat par Walmart en 2018. Le Japonais avait alors vendu sa participation d'environ 20% dans Flipkart à Walmart, qui a acquis une participation d'environ 77%. "Le réinvestissement de SoftBank dans Flipkart est motivé par notre expérience et notre conviction dans l'équipe de direction de l'entreprise pour continuer à répondre aux besoins des consommateurs indiens dans les décennies à venir", a déclaré Lydia Jett, partenaire chez SoftBank Investment Advisers.

Dynamiser le marché indien
Il faut dire que Flipkart s'impose dans un marché très prometteur. L'e-commerçant compte plus de 350 millions de clients et offre plus de 150 millions de produits dans plus de 80 catégories. Avec 1,3 milliard d'habitants, la société qui s'illustre en leader sur le marché indien peut compter sur des consommateurs qui s'équipent davantage.

Flipkart souhaite poursuivre ses investissements sur le territoire qui l'a vu naitre et investir dans les ressources humaines, la technologie, la chaîne d'approvisionnement et l'infrastructure. "La branche logistique et chaîne d'approvisionnement de Flipkart, Ekart, emploie plus de 100 000 personnes et effectue des livraisons dans plus de 90% des codes postaux exploitables en Inde", a indiqué la société. Pour encourager l'entreprenariat local, Flipkart a récemment lancé une nouvelle filiale baptisée Shopsy.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.