Flytrex, la start-up qui accélère (incognito) dans les livraisons par drone

Basée en Israël, Flytrex a mis au point une plate-forme cloud qui permet de contrôler, gérer et suivre les trajets des drones. La jeune pousse développe également ses propres drones spécialement adaptés aux besoins des livraisons. Elle vient de finaliser un tour de table de 3 millions de dollars auprès d'un fonds de capital-risque suisse. 

Partager
Flytrex, la start-up qui accélère (incognito) dans les livraisons par drone
Basée en Israël, la start-up Flytrex développe ses propres solutions matérielles et a surtout mis au point une plate-forme cloud, destinée aux professionnels des transports et aux grands acteurs du retail.

Fin 2013, lorsque Jeff Bezos, le patron d’Amazon, a assuré que le futur de la livraison passerait par les drones, tout le monde a cru au coup de communication. Quelques années plus tard, et compte tenu de la multiplication de solides initiatives (comme le Project Wing de Google, le Parcelcopter de DHLou encore les ambitions de La Poste dans le Var), force est de constater que la livraison par drone est en passe de devenir une réalité commerciale.

Mais cette réalité pourrait aussi être portée par un acteur encore peu connu de la scène médiatique. Basée en Israël, la start-up Flytrex développe ses propres solutions matérielles et a surtout mis au point une plate-forme cloud, destinée aux professionnels des transports et aux grands acteurs du retail. Elle permet de contrôler, gérer et suivre toutes les livraisons effectuées par drone.

Une levée de fonds de 3 millions de dollars

La jeune pousse vient de finaliser une levée de fonds de 3 millions de dollars, rapporte le site américain Techcrunch. Le tour de table a été mené par le fonds de capital-risque suisse Armada et comprend également quelques business angels, dont Daniel Gutenberg et Joey Low.

Selon les informations de Techcrunch, la start-up mène actuellement plusieurs projets de front, dont la livraison de pièces électroniques en Europe et la livraison de médicaments en Afrique. En juin dernier, la jeune pousse a également noué un important partenariat avec UkrPoshta, la poste ukrainienne. Objectif : tester une solution de livraison par drone en milieu urbain basé sur un drone conçu par Flytrex. Baptisé Mule, celui-ci dispose d’une structure en fibres de carbone et est doté de huit hélices. Il peut soulever une charge utile de 3kg et parcourir une distance maximale de 23 km, avec une vitesse de pointe de 70km/h.

Faire stationner les drones dans le ciel

Yariv Bash estime que les livraisons par drone représenteront d’ici quelques années un marché d’environ 100 milliards de dollars. Selon lui, l’objectif n’est pas de faire atterrir des drones dans les jardins de tous les particuliers. L’entrepreneur envisage plutôt un scénario où les drones stationneraient dans le ciel à une altitude convenable, permettant de livrer les colis par un système de câble.

Les ambitions de la start-up sont d’autant plus crédibles que les autorités américaines planchent actuellement sur une cadre règlementaire qui autoriserait le vol de drones sans contact visuel, comme l’explique une récent article de Spectrum IEEE.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS