Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Food tech : Allset lève 8,25 millions de dollars pour son application de vente à emporter sans contact

Levée de fonds La start-up américaine Allset, spécialisée dans les solutions pour les restaurants, boucle un nouveau tour de financement. Il va lui permettre de poursuivre le déploiement de son service de click-and-collect sans contact, une option qui pourrait permettre aux restaurants américains de poursuivre leur activité malgré leur fermeture durant la pandémie de Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Food tech : Allset lève 8,25 millions de dollars pour son application de vente à emporter sans contact
Food tech : Allset lève 8,25 millions de dollars pour son application de vente à emporter sans contact © Allset

La start-up américaine Allset a annoncé le 31 mars 2020 une levée de fonds de 8,25 millions de dollars en Série B, menée par ERBD (European Bank for Reconstruction and Development) avec la participation des investisseurs historiques Andreessen Horowitz, Greycroft, SMRK VC Fund, et l’arrivée d’Inovo Venture Partners. Cet argent frais permettra à cette entreprise de la food tech de développer de nouvelles fonctionnalités et de poursuivre le déploiement de son service à Los Angeles et New York, ses deux marchés les plus actifs.

Un click-and-collect sans contact

Fondée par Stas Matviyenko et Anna Polishchuk en 2015, Allset a été conçue sous la forme d’une application mobile permettant aux clients d’un restaurant de réserver une table, commander les plats et payer l’addition avant que leur repas ne soit servi. Le service, qui cible en priorité les restaurants de zones urbaines fréquentées par une clientèle pressée, se positionne ainsi sur la réduction de l'attente côté consommateur, et comme interface de réservation côté restaurateur. Elle propose par ailleurs des recommandations personnalisées établies d’après l’historique des commandes de l’utilisateur, et des filtres permettant par exemple de sélectionner des catégories de restaurants situés à proximité et selon les goûts du client. La start-up prélève des frais de commission de 12% sur chaque transaction.

En 2019, Allset ajoute une fonctionnalité de vente à emporter. Le client vient chercher sa commande dans un espace du restaurant dédié au click-and-collect. Depuis le 23 mars, l'utilisateur peut choisir une option baptisée "No-Contact Pickup", qui lui permet d'accéder à sa commande dans un espace isolé. Un dispositif qui se révèle particulièrement pertinent au regard des conditions actuelles qui exigent des préparateurs de commandes le respect de conditions sanitaires strictes. Pour convaincre les professionnels de la restauration, la jeune pousse indique par ailleurs avoir supprimé sa commission, et propose des réductions aux utilisateurs de l’application.

Plus de 2 500 restaurants partenaires

Ce service pourrait prendre encore davantage d’ampleur alors que les salles des restaurants sont fermées à l’heure actuelle, et que seules les entreprises proposant la vente en ligne, en livraison ou à emporter, peuvent maintenir une activité durant la pandémie de Covid-19. Selon une étude publiée par NPD Group, le secteur de la restauration hors domicile a accusé en moyenne une chute de 36% des volumes de transaction dès la mi-mars, alors que tous les États américains n’avaient encore pris des mesures de fermeture des lieux publics.

Allset opère uniquement aux États-Unis, où la société revendique plus de 2 500 restaurants partenaires, dont des enseignes comme Subway. Le service est disponible dans une dizaine de villes américaines, dont Austin, San Francisco, Houston, Chicago, Boston, San Jose, Las Vegas et Miami. A noter qu’une application similaire a été lancée en France en 2017, baptisée Eazeat, par l’éditeur TouchandPlay. Un service qui a depuis disparu des Stores.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media