[Foodtech] Cook Angels veut changer les habitudes culinaires de ses clients dans la durée

Sur le marché des box cuisine, Cook Angels développe depuis un an un modèle d'abonnement sans engagement, pour recevoir deux à trois repas par semaine. La formule a de plus en plus d'adeptes.

Partager
[Foodtech] Cook Angels veut changer les habitudes culinaires de ses clients dans la durée

Dans la grande famille de la foodtech, les kits repas ont le vent en poupe. Cook n Box, QuiToque, Les commis, Foodette et beaucoup d'autres se placent sur ce créneau porteur, chacun avec son identité et ses particularités. Créée en 2012 par Charlotte Sierazki et Joy Solal, la start-up Cook Angels se positionne aussi sur ce marché de la livraison d'ingrédients pour la préparation de recettes. La jeune pousse parisienne, accompagnée par le Hub Bpifrance, a pris le temps d'observer le marché et d'ajuster sa formule pour trouver son public. "Notre constat de départ, c'est qu'il n'existait pas de service pour manger bien, sainement et rapidement chez soi, explique Charlotte Sierazki. Il fallait faire un arbitrage entre une recette bonne, sain et rapide à préparer. On a voulu proposer les trois à la fois avec un service permettant de cuisiner de bons plats sains sans perdre de temps".

80% d'abonnements

Le duo (qui a mis la main à la pâte, en cuisine, pour ses débuts) a d'abord opté pour un positionnement haut de gamme, avec des plats d'exception. "On s'est lancées sur un cas d'usage plus occasionnel, pour aider les gens recevant des amis à dîner à préparer des plats sophistiqués". Une formule à la carte qui existe toujours. Mais en novembre 2015, la start-up a développé une offre d'abonnement hebdomadaire, sans engagement, collant mieux selon elle aux attentes des consommateurs. "Nous voulions une offre qui réponde aux besoins du quotidien. Elle a vite été plébiscitée : au bout de trois mois, elle représentait 80% des commandes", se félicite Joy Solal.

Les clients peuvent souscrire pour deux à trois plats par semaine pour 2 ou 4 personnes (39 euros pour deux, 76 euros pour quatre) parmi trois propositions : un plat de viande, de poisson, et un végétarien. Une carte limitée pour optimiser les coûts, limiter le gaspillage mais aussi "proposer des ingrédients de qualité". "Nos abonnés n'ont pas forcément le temps de choisir, avoir une offre limitée est plus pratique pour eux", expliquent les deux fondatrices. L'équipe de Cooks Angels fait appel à des chefs pour proposer des recettes originales. Les ingrédients sont pré-découpés et conditionnés dans l'atelier de Cook Angels, à Paris. La start-up fait appel à des prestataires extérieurs pour la livraison partout en France.

Cooks angels in Europe... and america ?

La recette fonctionne de mieux en mieux et Cook Angels s'approche tranquillement du point d'équilibre. Les 12 salariés ont désormais les yeux tournés vers l'étranger, avec l'objectif de lancer des versions locales du service. La start-up a levé 550 000 euros depuis sa création, notamment auprès d'Elaia Partners, et veut se mettre en ordre de bataille pour remplir ce nouveau défi. Son but ultime : changer en profondeur les habitudes d'alimentation des Européens. "L'abonnement permet d'installer ces nouvelles habitudes et un nouveau réflexe, de redonner le plaisir de cuisiner des produits sains, s'enthousiasme Joy. Le repas aide à créer du lien, on doit créer des services pour en faire un vrai moment de plaisir, d'émotion, d'apprentissage, de partage".

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS