Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ford décale à 2022 le lancement d'un service commercial avec des véhicules autonomes

Vu ailleurs Le Covid-19 pousse Ford à revoir sa stratégie. Le constructeur automobile décale ses plans pour le lancement d'un service commercial de véhicules autonomes à 2022.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ford décale à 2022 le lancement d'un service commercial avec des véhicules autonomes
Ford décale à 2022 le lancement d'un service commercial avec des véhicules autonomes © Ford

Ford décale le lancement commercial de services impliquant des véhicules autonomes. Que ce soit le transport de passagers ou la livraison à domicile, le constructeur automobile ne déploiera pas de tels services en 2021 comme il l'avait annoncé, mais en 2022, rapporte The Verge. Ford a fait cette annonce mardi 28 avril 2020 à l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels.

La crise actuelle liée au Covid-19 l'oblige à revoir sa stratégie puisque ses pertes sur le premier trimestre s'élèvent à 2 milliards de dollars, contre 1,1 milliard de dollars de profits réalisés l'année dernière sur la même période. Le constructeur a ajouté que ses pertes pourraient s'amplifier au deuxième trimestre en raison de la pandémie de Covid-19.

Un développement technologique coûteux

Ford mène une stratégie particulière dans le domaine de la conduite autonome. D'une part, il réfléchit aux business model et aux cas d'usage qui pourraient être rattachés à ces véhicules autonomes. D'autre part, le constructeur développe les technologies nécessaires. Le but était de faire combiner ces deux branches afin de déployer un service commercial.

Côté techno, le constructeur essaye de "rassembler une équipe d'experts qualifiés dans le développement software, la simulation et le machine learning", expliquait Randy Visintainer, le CTO de Ford Autonomous Vehicles à l'été dernier. Cela passe par des rachats et des prises de participation dans des start-up. Ford a racheté SAIPS dont les équipes travaillent en collaboration avec Argo AI, une start-up dans laquelle Ford a investi 1 milliard de dollars en 2017. Plus récemment, le constructeur a racheté Quantum Signal qui est spécialisé dans la simulation numérique et le développement de software pour contrôler des robots à distance.

Un business poussé par la crise ?

Côté services, Ford multiplie les pilotes. Le but étant de comprendre les bénéfices que pourront tirer les habitants et les entrepreneurs locaux du déploiement de tels services. Des bénéfices qui pourraient évoluer avec avec la crise sanitaire actuelle qui pousse à la mise en place de confinements et à l'adoption de règles de distanciation sociale.

La pandémie de Covid-19 pourrait "favoriser encore plus l'intérêt et l'adoption de l'autonomie, en particulier les services de livraison de marchandises et de micro-mobilité", s'est interrogé le COO James Farley lors de la présentation des résultats. Allant dans ce sens, depuis quelques semaines, les pilotes de services de livraisons avec des robots autonomes ou avec des drones se multiplient. En freinant le déploiement de services commerciaux, Ford souhaite répondre dès le début à une demande existante.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media