Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ford souhaite déployer son propre service de voitures autonomes en 2021

Vu ailleurs Ford pourrait lancer son propre service de VTC sans chauffeur en 2021. Le constructeur américain a annoncé au Financial Times vouloir développer lui-même son propre service de robot-taxi et non pas revendre les technologies qu'il développe actuellement dans le véhicule autonome à une plate-forme de VTC tierce.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ford souhaite déployer son propre service de voitures autonomes en 2021
Ford a déployé plusieurs voitures autonomes à Miami Beach ainsi que dans le centre-ville de Miami dans le cadre de son partenariat avec la chaîne de restauration Domino's Pizza. © Ford/DR

Renault, General Motors, Toyota,… Et maintenant Ford. La liste des constructeurs voulant lancer leur propre flotte de robots-taxis se rallonge un peu plus tous les jours. Ils s'éloignent un peu de leur métier traditionnel ce faisant et se tournent vers les services de mobilité. Le constructeur américain Ford a expliqué au Financial Times le 15 avril qu'il veut transporter lui-même des biens et des personnes à l'aide de ses voitures autonomes et non pas vendre ses technologies à une plate-forme de VTC. Et il espère lancer sa plate-forme à l'horizon 2021.

 

Le constructeur américain arrivera-t-il effectivement à devancer Renault qui a annoncé le déploiement d'un tel service, basé sur son concept EZ-GO, en 2022 ? En tout cas Ford se donne les moyens de ses ambitions. En février 2017, il a investi 1 milliard de dollars dans Argo AI, une start-up spécialisée dans le véhicule autonome et fondée par deux experts en intelligence artificielle qui avaient auparavant respectivement dirigés les efforts de Google et Uber en la matière.

 

Ford conduit des tests à Miami

Ford teste déjà sa technologie sur route. Le constructeur déploie des véhicules autonomes dans les rues de Miami depuis mars dans le cadre d'un partenariat avec Domino's Pizza et la société de livraison Postmates. "Une des parties les plus importante dans ce test est le business model lui-même", a déclaré le vice-président exécutif de Ford James D. Farley au Financial Times. L'Américain cherche à établir comment l'argent est réparti : combien un client est capable de payer pour une livraison par véhicule autonome et à quel prix le service peut-être utile pour des clients dans la logistique ou les sociétés de livraison. Et Ford prévoit déjà d'étendre ces tests à des sociétés de la région de plus petite taille, toujours d'après le Financial Times.

 

Un nouveau véhicule dédié

Surtout, le constructeur américain va sortir un tout nouveau véhicule pour la mise en place de son service en 2021. Cela devrait être un véhicule hybride conçu pour opérer 20 heures par jour et pouvant transporter successivement des biens ou des personnes, détaille le Financial Times. Le concept EZ-GO de Renault, quant à lui, est un véhicule à partager conçu pour la ville. Il dispose d'une seule porte à l'avant par laquelle on peut entrer debout. Mais EZ-GO n'est qu'un concept, et Renault prévoit d'en sortir d'autres...

 

De son côté, General Motors a dévoilé son modèle Cruise AV qui s'appuie sur la plate-forme de la Bolt EV de Chevrolet en janvier. Et le constructeur espère déployer son service commercial de transport comportant jusqu'à 2 6000 véhicules autonomes en 2019. Mais à côté des constructeurs traditionnels, de nombreux autres acteurs se bousculent pour sortir le premier une flotte de robots-taxis. Waymo, Uber, ou encore Lyft font partie de cette liste qui s'allonge de plus en plus.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale