Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ford va déployer des exosquelettes en production dans 15 usines

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Après un projet pilote réussi, Ford va déployer des exosquelettes dans 15 de ses usines. Ils permettent aux ouvriers de l'entreprise de travailler les bras levés sans s'abimer les épaules et le dos.

Ford va déployer des exosquelettes en production dans 15 usines
Ford va déployer des exosquelettes en production dans 15 usines © Ford

Les usines de construction automobile sont fortement robotisées aujourd'hui, mais la présence d'ouvriers reste essentielle à leur fonctionnement. Ils s'acquittent de tâches complexes auxquelles les automates ne peuvent pas répondre. La nature de ces tâches a cependant tendance à causer des troubles musculo-squelettiques, notamment pour les employés qui sont amenés à lever les bras au-dessus de leur tête plusieurs milliers de fois par jour. Pour pallier ce problème, Ford annonce ce 7 août qu'il va déployer des exosquelettes dans 15 usines à travers le monde.

 

Pour ce faire Ford a fait appel à Ekso Bionics et ses EksoVests. Il s'agit d'exosquelettes passifs, non robotisés (donc sans moteur ou batterie), qui offrent un support mécanique qui varie entre entre 2 et 7 kg aux bras de l'utilisateur. Le système fonctionne de telle manière que la force du soutien augmente au fur et à mesure que l'ouvrier lève les bras de plus en plus haut. L'idée, outre le fait de préserver la santé des employés, est aussi de leur donner plus d'endurance tout au long de la journée.

 

Un projet pilote couronné de succès

Ce déploiement en production fait suite à un pilote dans deux usines à Dearborn, dans le Michigan, qui avait débuté en 2017. Il a été couronné de succès, avec un taux d'utilisation des exosquelettes par employé de 86% par jour en moyenne. A noter cependant que les ouvriers concernés par ces déploiements sont peu nombreux par rapport à la taille des usines. Seuls 75 exosquelettes seront mis en production pour le moment. Mais Ford espère étendre leur usage à d'autres postes de travail à l'avenir. Ford n'est pas le seul construction automobile à s'intéresser à la question non plus. BMW et Audi par exemple font des essais de systèmes similaires avec la start-up suisse Noonee.

 


Vidéo réalisée lors de l'annonce du projet pilote

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale