Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Forrester voit les investissements dans l’Internet des objets atteindre 435 milliards de dollars en 2023

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Selon le cabinet Forrester, les investissements directs dans l’Internet des objets devraient passer de 186 milliards de dollars en 2017 à 435 milliards de dollars en 2023. L’industrie manufacturière et high-tech représenterait le plus gros investisseur avec un montant grimpant de 33,2 milliards de dollars à 90,6 milliards de dollars sur la même période.

Forrester voit les investissements dans l’Internet des objets atteindre 435 milliards de dollars en 2023
L'Internet des objets, un poste de dépenses croissant pour l'industrie © geralt - CC0 Public Domain

L’Internet des objets s’annonce comme un poste de plus en plus important de dépenses pour les entreprises, collectivités locales et autres organisations. Selon une étude du cabinet Forrester, les investissements directs pour la mise en place d’application devraient croitre de 15,2% par an en moyenne sur les cinq prochaines années, passant de 186 milliards de dollars en 2017 à 435 milliards de dollars. Ces chiffres ne comprennent pas les dépenses d’autres acteurs dans la chaine de valeur comme les opérateurs télécoms, les hébergeurs informatiques, les prestataires de services cloud ou encore les fournisseurs de composants et équipements.

 

Les services, le plus gros poste de dépenses

Les matériels additionnels pour rendre les objets connectés et pour capter, collecter et traiter les données, comme les capteurs, les puces, les modules de connectivité ou encore les passerelles, représenteraient un poste d’investissement de 114,7 milliards de dollars en 2023, contre 48,9 milliards de dollars en 2017. Les plateformes logicielles génériques, destinées à gérer les objets connectés et les données qu'ils génèrent, représenteraient un poste de dépenses de seulement 8,7 milliards de dollars en 2023, contre 1,5 milliard de dollars en 2017. Mais ils seraient le segment le plus dynamique avec une croissance moyenne de 34,2% par an d’ici 2023.
 

Les logiciels d’applications verticales (bâtiment, éclairage, environnement, chaine logistique, maintenance industrielle…) demanderaient un effort important de 126,3 milliards de dollars en 2023, contre 44,4 milliards de dollars en 2017. A cela s’ajouterait les solutions de sécurité (1,3 milliard de dollars en 2017 et 4,8 milliards de dollars en 2023), les dépenses de connectivité sans fil (8,5 milliards de dollars en 2017 et 28,2 milliards de dollars en 2023) et les services aidant les entreprises à planifier, construire et faire tourner les applications (81,5 milliards de dollars en 2017 et 152,3 milliards de dollars en 2023), de loin le plus grand poste de dépenses.

L’Asie-Pacifique serait la région la plus dépensière avec 24,4% du total des investissements en 2023, suivie par les Etats-Unis (14,5%), l’Amérique latine (13,4%) et l’Europe (11,9%), le reste du monde étant à 13,4%.
 

L'industrie manufacturière et high-tech: 21% du total d'investissement

Par application, la gestion de la chaine logistique serait en tête avec des dépenses de 37,7 milliards de dollars en 2017 et 113,5 milliards de dollars en 2023. Arrivent ensuite les équipements connectés comme les voitures, l’électroménager, les enceintes ou les luminaires avec 13,8 milliards de dollars en 2017 et 50,3 milliards de dollars en 2023, le bâtiment intelligent avec 24 milliards de dollars en 2017 et 49,6 milliards de dollars en 2023, et la gestion de flottes avec 6,4 milliards de dollars en 2017 et 10,4 milliards de dollars en 2023.
 

Par secteur d’activité, l’industrie manufacturière et high-tech serait le plus gros investisseur avec une part de 21% du total des investissements prévu en 2023, suivi par les télécoms et utilities (16%), les transports et la logistique (10%), les gouvernements, l’éducation et les services sociaux (9%), la santé et l’industrie pharmaceutique (8%), la finance et l’assurance (7%).
 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale