France 2030 : 2CRSi, Clever Cloud, Kalray et Vates vont travailler sur les datacenters de demain

Une coalition d’entreprises de la tech française, dont le projet ReNESENS a été retenu dans le cadre du plan d’investissement France 2030, va travailler à développer des solutions innovantes autour des processeurs DPU, nécessaires aux prochaines générations de datacenters.

Partager
France 2030 : 2CRSi, Clever Cloud, Kalray et Vates vont travailler sur les datacenters de demain

La technologie au cœur des datacenters de demain verra peut-être le jour en France. Quatre entreprises françaises aux spécialités complémentaires, 2CRSi, Clever Cloud, Kalray et Vates, ont annoncé mardi 17 octobre que leur projet, baptisé ReNESENS, faisait partie des lauréats de France 2030.

Il s’agit d’un plan d’investissement doté de 30 milliards d’euros, étalés sur 5 ans, présenté en grande pompe par Emmanuel Macron en octobre 2021. 800 millions doivent être consacrés aux technologies françaises et à la transition vers l’industrie du futur.

Maîtriser du silicium jusqu'au stack cloud

L’objectif de ReNESENS ? "Développer des solutions pour les infrastructures des data centers cloud et edge autour d'un nouveau type de processeurs appelés DPU (Data Processing Unit), ainsi que des technologies innovantes de virtualisation et de logiciel”, à en croire le communiqué de presse publié à l’occasion.

Le DPU est une nouvelle classe de processeur programmable, plus performant et plus économe. “Cela nous permet d’augmenter la rapidité de traitement sur le stockage et le réseau, pour un coût moindre” en argent et en énergie, précise Quentin Adam, PDG de Clever Cloud, à L’Usine Digitale. Mais, pour que le DPU soit utilisable, “il faut l’intégrer logiciellement”, souligne-t-il.

Et c’est tout l’enjeu de cette coalition, où chacun à un rôle à jouer. “Dans le cadre de ce projet, Vates travaillera en étroite collaboration avec ses partenaires afin d'intégrer XCP-ng [une solution de virtualisation open source, ndlr] à l'architecture du processeur DPU de Kalray mais aussi pour s'assurer que sa pile logicielle fonctionne parfaitement avec les outils réseau de Clever Cloud. Vates fournira également des équipements optimisés réunissant le meilleur des technologies de Kalray, de Clever Cloud et des serveurs haute performance de 2CRSi”, explique Olivier Lambert, président de Vates.

Devenir un pôle d'excellence

"En faisant tous ces travaux d’intégration, on prépare la prochaine génération des cartes Kalray”, confirme Quentin Adam, qui a bon espoir que leurs travaux rayonnent sur le reste de l’écosystème." On est en train de créer un pôle d’excellence en France", se réjouit-il, alors qu’il regrette que, à force "d’externaliser son cloud", les entreprises perdent leur capacité à créer des compétences et des connaissances industrielles.

Il est aussi évidemment question de souveraineté. “Le projet vise à développer une proposition souveraine innovante et compétitive tant pour les utilisateurs finaux que pour l'écosystème des data centers”, note le communiqué. Si Clever Cloud n’a pas pu communiquer le montant attribué au projet dans le cadre de France 2030, la société nantaise a précisé que l’enveloppe était un mélange de subvention et d’avance remboursable, partagé entre les quatre entreprises participantes, sans qu’elles aient besoin d’être réunies sous une même structure.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS