Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

France Télévisions est victime d'une cyberattaque mais sans conséquence sur la diffusion

France Télévisions annonce que l'un de ses sites de diffusion est touché par "un virus informatique". Pour l'heure, l'attaque n'a pas de conséquence sur la diffusion. Toutefois, l'activité de France 3 va être transférée au siège du groupe audiovisuel.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

France Télévisions est victime d'une cyberattaque mais sans conséquence sur la diffusion
France Télévisions est victime d'une cyberattaque mais sans conséquence sur la diffusion © France Télévisions

France Télévisions annonce le 26 juin qu'elle est la victime d'une cyberattaque. "L’un des sites de diffusion a été infecté par un virus informatique", indique le communiqué de quelques lignes. Le groupe audiovisuel ne précise pas le type de malware impliqué. Pour l'instant, l'attaque n'a pas empêché la diffusion sur les antennes. "Les équipes sont pleinement mobilisées", indique la société. Néanmoins, la diffusion de France 3 va être transférée au siège de France Télévisions dans le 15ème arrondissement de Paris. "Le site de secours a été d’ores et déjà activé".

Des incidents qui coûtent chers
Ce n'est pas la première fois qu'un média est visé par une cyberattaque. En octobre 2019, c'est le groupe M6 qui a été victime d'un ransomware. Il n'avait pas interrompu la diffusion des programmes mais avait ralenti l'activité en interne.

Mais c'est surtout l'attaque de TV5 Monde qui a le plus marqué les esprits. La chaîne de télévision a été victime d'une tentative d'intrusion les 8 et 9 avril 2015. Son site internet et ses réseaux sociaux ont été utilisés par les attaquants pour diffuser de la propagande djihadiste. Un rapport sénatorial, publié en octobre 2019, estimait que cette attaque continuait de "peser sur le budget de fonctionnement de l'entreprise". Cet événement s'élèverait à 2,4 % des dépenses totales du média.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.