François Hollande veut harmoniser les pratiques fiscales du net

François Hollande s'est prononcé le 6 février pour une harmonisation mondiale des pratiques fiscales afin d'empêcher les abus de certains géants d'internet qui délocalisent leurs activités pour payer moins d'impôts.

Partager
François Hollande veut harmoniser les pratiques fiscales du net

Quelques jours avant sa visite aux Etats-Unis, le président de la République François Hollande s'est exprimé sur la fiscalité des géants du net. "Ce n'est pas acceptable et c'est pourquoi au niveau européen comme au niveau mondial, on doit faire en sorte que l'optimisation fiscale, c'est-à-dire la tentation de certains grands groupes, concurrents d'ailleurs de nos entreprises, de s'installer là où l'on paie moins d'impôts, puisse être remise en cause parce que chacun doit être dans les mêmes situations de concurrence, y compris sur le plan fiscal", a dit le président en marge d'une visite du siège du site vente-privee.com. "Par rapport à ces grands groupes que l'on connaît, qui se mettent dans des pays à faible taux d'imposition des sociétés, nous devons agir", a ajouté François Hollande.

Le président américain Barack Obama, qu'il rencontrera le 10 février à Washington, est "d'accord pour faire cet effort d'harmonisation fiscale", a-t-il précisé. Le chef de l'Etat sera le 12 février à San Francisco, où il rencontrera des responsables d'entreprises leader sur internet comme Google, Twitter et Facebook.

visite chez vente privée

Selon l'hebdomadaire Le Point, Google s'est vu notifier en France un redressement fiscal d'un milliard d'euros. Une information qui n'a pas été confirmée, les autorités françaises invoquant en outre le secret fiscal. En visitant le siège de vente-privee.com, leader mondial de produits de marques déstockés, François Hollande a voulu "voir ce qui se fait de mieux en France et en Europe en matière de e-commerce", a expliqué son entourage. Le groupe, qui a fait 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2013, compte 2 100 collaborateurs en Europe, dont 1 300 au siège de La Plaine Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Avec Reuters (Elizabeth Pineau, Yves Clarisse)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS