Free : Iliad part à la conquête de l'Amérique en tentant de racheter T-Mobile US

Le Wall Street Journal a révélé le 31 juillet que le groupe français Iliad, maison mère de Free, aurait formulé une offre de rachat de T-Mobile US, quatrième opérateur téléphonique américain, également convoité par son concurrent Sprint. Iliad a confirmé dans la soirée avoir fait une offre de 15 milliards de dollars en numéraire pour racheter 56,6% de T-Mobile US.

Partager
Free : Iliad part à la conquête de l'Amérique en tentant de racheter T-Mobile US

[Actualisation 7h40] : Le groupe Iliad a confirmé par voie de communiqué avoir "offert 15 milliards de dollars en numéraire pour 56,6% de T-Mobile US, à 33 dollars par action", soit plus de 11 milliards d'euros. Il justifie son intérêt par le "positionnement en rupture" de T-Mobile US "qui, à de nombreux égards, est similaire à celui d’Iliad en France."

Iliad assure être suivi dans cette opération par plusieurs "banques internationales de premier plan" pour financer la dette d'acquisition qui s'élèverait à plus de 9 milliards d'euros. Les 2 milliards d'euros restants seraient investis en fonds propres. "Xavier Niel [fondateur et actionnaire majoritaire d’Iliad, ndlr] participerait à l’augmentation de capital", précise le communiqué avant de conclure que ""rien ne garantit que l’offre d’Iliad sera acceptée par le conseil d’administration de T-Mobile US et qu’il en résultera une transaction."

Le groupe français de télécommunications Iliad, maison mère de Free, a déposé une offre de rachat de T-Mobile US, indique ce jeudi 31 juillet le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

D'après le journal américain, cette offre viserait à contrer celle de Sprint, autre opérateur télécom américain qui souhaite racheter son concurrent détenu pour le moment détenu à 67 % par l’allemand Deutsche Telekom.

Le Wall Street Journal s'interroge toutefois. Il se demande comment Iliad, valorisé 16 milliards de dollars, pourrait financer l'acquisition de T-Mobile, dont la valeur de marché s'établit à 24,8 milliards de dollars. Mais le groupe français travaillerait activement avec plusieurs banques pour trouver une solution.

Iliad y verrait en tout cas une opportunité unique pour pénétrer le premier marché télécoms au monde, a indiqué une des sources au Wall Street Journal. Si la question du financement est réglée, l'offre du groupe français pourrait être préférée à celle de Sprint par le régulateur américain de la concurrence.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS