Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

FreedomPop : l’opérateur américain qui commercialise des forfaits 100% gratuits

3 heures d’appel, les SMS illimités et la 4G pour… rien. Le petit opérateur américain FreedomPop a déstabilisé ses concurrents en 2012 en lançant un forfait entièrement gratuit. Depuis, il a conquis 100 000 abonnés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

FreedomPop : l’opérateur américain qui commercialise des forfaits 100% gratuits
FreedomPop : l’opérateur américain qui commercialise des forfaits 100% gratuits © Mai-Lan

Plus fort que Free en France, FreedomPop aux Etats-Unis : cette petite start-up a lancé en 2012 un forfait téléphonique entièrement gratuit. Trois heures d’appel par mois, les SMS illimités et la 4G. De quoi faire trembler les opérateurs historiques outre-Atlantique.

Créée en 2011, l’entreprise a été soutenue par Niklas Zennstrom, le co-fondateur sur service d’appel en ligne Skype. Pour faire du profit, FreedomPop a une botte secrète : elle fait passer les appels de ses abonnés par Internet, comme… Skype. Cela lui coûte cinq fois moins cher que de louer les antennes relais d’un opérateur classique.

Déjà 100 000 utilisateurs

Depuis le lancement de son offre 100% gratuite en 2012, la start-up a séduit 100 000 abonnés. Plus de la moitié d’entre eux ne lui versent pas un centime. Mais les 40% restant sont de réels clients. Ils ont opté pour un forfait payant ou font des dépassements sur leur abonnement gratuit. Ces dépassements sont légion car les utilisateurs  n’ont accès qu’à 500 mégaoctets de données sur leur smartphone. C’est peu lorsque l’on dispose de la 4G.

Le business model de FreedomPop est aussi basé sur la vente de services associés au mobile. La start-up propose une assurance sur les téléphones et un accès prioritaire au réseau en cas d’engorgement. Les investisseurs font confiance au trublion des télécoms américain : il a levé 5 millions de dollars au mois de juillet 2013 et 4,3 millions en février de la même année.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale